NOUVELLES

L'Arabie saoudite annonce le démantèlement d'un groupe "terroriste"

06/05/2014 08:50 EDT | Actualisé 06/07/2014 05:12 EDT

Le ministère saoudien de l'Intérieur a annoncé mardi le démantèlement d'une "organisation terroriste", qui planifiait des attentats contre des établissements publics et des intérêts étrangers dans le royaume, riche pays pétrolier du Golfe.

Dans un communiqué publié par la télévision d'Etat, le ministère a précisé avoir arrêté 62 membres de cette organisation, dont trois résidents étrangers.

Parmi les personnes arrêtées, figurent 35 Saoudiens, qui avaient été libérés auparavant après avoir été incarcérées pour leur implication dans des affaires de sécurité, a ajouté le ministère, soulignant que les prévenus étaient "liés à des extrémistes en Syrie et au Yémen", deux pays confrontés à un essor des radicaux islamistes.

En outre, les autorités saoudiennes ont saisi Interpol d'une liste de 44 personnes recherchées pour leur implication présumée dans les activités de l'organisation démantelée.

L'Arabie saoudite a connu de 2003 à 2006 une vague d'attentats attribués à Al-Qaïda qui a fait des dizaines de morts.

Au prix d'une lutte implacable, le royaume avait pu porter des coups sévères au réseau extrémiste et des milliers de suspects avaient été arrêtés.

Les tribunaux spécialisés dans les affaires de terrorisme ont commencé en 2011 à juger des dizaines de Saoudiens et d'étrangers accusés d'appartenance à Al-Qaïda ou d'être impliqués dans les attentats entre 2003 et 2006.

En 2009, les branches saoudienne et yéménite du réseau ont cependant fusionné pour former Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), actif au Yémen.

aa/tm/vl

PLUS:hp