NOUVELLES

George Weston a l'intention de continuer à faire de petites acquisitions

06/05/2014 08:00 EDT | Actualisé 06/07/2014 05:12 EDT

TORONTO - La société de transformation et de distribution de produits alimentaires George Weston (TSX:WN) a l'intention de continuer à faire de petites acquisitions stratégiques, mais elle a clairement indiqué mardi ne pas vouloir suivre les traces de Loblaw en procédant à de grosses transactions d'impact.

L'entreprise de Toronto, dont la filiale Loblaw a conclu une entente de 12,4 milliards $ pour mettre la main sur les pharmacies Shoppers Drug Mart — Pharmaprix au Québec — à la fin du mois de mars, a annoncé lundi une acquisition plus modeste, soit celle de Rubschlager Baking. Le président de George Weston, Pavi Binning, a évalué la transaction à environ 10 millions $.

«Notre stratégie est pas mal claire: elle repose sur la croissance interne de notre entreprise, appuyée par des investissements de capitaux et de petites acquisitions qui complémentent le portefeuille que nous avons», a affirmé M. Binning à des analystes, mardi, lors d'une conférence téléphonique organisée afin de discuter des résultats financiers de George Weston au premier trimestre.

La société, qui connaît des difficultés alors que les clients continuent de tourner le dos aux surgelés de même qu'aux produits de boulangerie et de pâtisserie au profit d'aliments plus sains, a annoncé avoir enregistré un bénéfice net de 109 millions $ au premier trimestre, en baisse de 32,7 pour cent par rapport à celui de 162 millions $ réalisé lors du premier trimestre de 2013.

Le bénéfice net par action a été 78 cents au cours des trois premiers mois de l'exercice, contre 1,19 $ un an plus auparavant.

Le bénéfice net ajusté par action a été de 83 cents, sans changement, tandis que le bénéfice d'exploitation ajusté s'est élevé à 318 millions $, contre 313 millions $ un an plus tôt. Les ventes ont progressé de 1,6 pour cent, à 7,61 milliards $.

Les ventes de la filiale Weston Foods ont augmenté de 5,9 pour cent au premier trimestre, à 449 millions $, comparativement à 424 millions $ il y a un an.

La filiale Loblaw a quant à elle enregistré une hausse de 1,2 pour cent de ses ventes, à 7,2 milliards $.

Les actions de George Weston ont terminé la séance de mardi à 81,86 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 16 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc