POLITIQUE

Denis Coderre et Régis Labeaume rassurés sur les régimes de retraite (VIDÉO)

06/05/2014 02:44 EDT | Actualisé 06/07/2014 05:12 EDT

Les maires de Montréal et de Québec se réjouissent d'avoir obtenu du gouvernement qu'il dépose un projet de loi pour régler les déficits des régimes de retraite avant les congés d'été. Ils rencontraient mardi après-midi le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau.

Les deux maires se montrent convaincus que le cheminement du projet de loi se fera très rapidement, avec une adoption avant la fin de l'année 2014. « Parce qu'il faut parler avec les syndicats, commission parlementaire, etc. », précise Denis Coderre.

MM. Labeaume et Coderre n'ont pas donné de détails sur le contenu du projet de loi. « On sait déjà pas mal où on s'en va, mais on va laisser le ministre des Affaires municipales Pierre Moreau vous en parler », a ajouté le maire de Québec.

En campagne électorale, le PLQ avait proposé qu'un arbitre soit ajouté au processus de négociation entre les syndiqués et l'administration des villes pour en venir à une entente sur la stabilisation des régimes de retraite.

Début du chantier sur les nouveaux statuts de capitale et de métropole

Autre sujet à l'ordre du jour : l'obtention par Montréal et Québec de statuts particuliers, qui visent notamment à mettre un terme à la dépendance de la métropole et de la capitale par rapport au gouvernement provincial.

« On a mis de l'avant de façon très concrète deux tables de concertation, Québec-Montréal et Québec-Québec, tant sur le plan technique que sur la rédaction de la future loi, que sur les questions politiques », a indiqué M. Coderre.

Les deux maires n'ont pas voulu préciser leurs demandes. « C'est un grand chantier », a dit M. Labeaume.

« Je ne trahis pas M. Couillard en disant que, comme premier ministre, les statuts de Montréal et Québec renouvelés font partie de l'héritage qu'il veut laisser. Il nous l'a dit. Il est très sérieux et c'est réconfortant pour nous. En même temps, c'est un immense chantier, alors il faut commencer quelque part. »

INOLTRE SU HUFFPOST

Le cabinet ministériel de Philippe Couillard