NOUVELLES

Afrique du Sud: émeutes dans une banlieue de Johannesburg à la veille des législatives

06/05/2014 03:04 EDT | Actualisé 06/07/2014 05:12 EDT

Des émeutes ont éclaté mardi soir dans une banlieue de Johannesburg où l'armée a été déployée pour maintenir l'ordre, à la veille des élections générales, a indiqué la police.

"Nous avons reçu des informations faisant état d'incidents à Bekkersdal où des habitants ont bloqué des routes avec des pneus en flammes", a déclaré un porte-parole de la police, Lungelo Dlamini.

"A ce stade, nous ne connaissons pas la cause de ces violences", a-t-il ajouté en précisant qu'elles n'avaient pas fait de blessés.

Le township de Bekkersdal, au sud-ouest de Johannesburg, est régulièrement le théâtre de violences depuis l'année dernière, lors de manifestations de protestation des habitants contre le manque de services publics.

Les violences se sont intensifiées au début de cette année. Des bâtiments publics ont été détruits par des manifestants accusant des responsables locaux de corruption et de népotisme.

De nombreux habitants ont promis qu'ils boycotteraient le scrutin de mercredi.

Selon la télévision publique sud-africaine SABC, un bureau de vote local a été détruit par un incendie.

Bekkersdal est l'un des endroits où l'armée a été déployée pour aider la police à maintenir l'ordre durant les élections.

De violentes manifestations contre l'ANC, le parti au pouvoir, ont eu lieu dans différentes parties du pays où les populations démunies protestent contre la mauvaise qualité des services publics.

L'ANC a perdu de son lustre depuis la victoire de Nelson Mandela en 1994 mais devrait remporter haut la main les élections législatives de mercredi, malgré la déception de millions d'électeurs.

sk/fb/sd/jmc

PLUS:hp