NOUVELLES

Ukraine : Washington impose des sanctions, Moscou promet de «répondre»

28/04/2014 10:48 EDT | Actualisé 28/04/2014 10:48 EDT
Getty

MANILLE (AFP) - Les États-Unis ont décidé lundi d'imposer des sanctions à sept responsables russes et 17 entreprises de l'entourage du président Vladimir Poutine en représailles à ce qu'ils qualifient d'"actes de provocation" en Ukraine.

Washington va également revoir les conditions d'autorisation à l'exportation en Russie de certains équipements high-tech qui pourraient avoir un usage militaire, a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué diffusé à Manille où le président Barack Obama est en visite d'Etat.

"Les Etats-Unis ont décidé de nouvelles actions aujourd'hui en réponse à la poursuite de l'intervention illégale de la Russie en Ukraine et à ses actes de provocation qui sapent la démocratie" dans le pays, et "menace la paix, la sécurité, la stabilité, la souveraineté et l'intégrité territoriale" de l'Ukraine, a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney dans ce communiqué.

M. Carney a indiqué que la Russie n'avait rien fait pour respecter les termes de l'accord conclu à Genève sur l'Ukraine avec l'Union européenne et les Etats-Unis, et destiné à mettre un frein aux actions entreprises par les séparatistes pro-russes dans l'Est ukrainien.

"L'implication de la Russie dernièrement dans la violence dans l'est de l'Ukraine est incontestable", a-t-il ajouté.

Les sanctions font suite à des mesures prises précédemment contre d'autres responsables dans l'entourage politique et financier de Vladimir Poutine. Elles ne visent toutefois pas spécifiquement les secteurs minier et énergétique.

La Russie «va répondre»

La Russie "va répondre" aux nouvelles sanctions prises contre des responsables et des entreprises russes par les Etats-Unis, a déclaré lundi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

"Bien sûr, nous allons répondre", a déclaré aux agences russes M. Riabkov. "Nous sommes certains que cette réponse aura un effet douloureux pour Washington", a-t-il ajouté.

M. Riabkov n'a pas donné de détails sur la réponse russe mais a indiqué que la Russie disposait d'une "large" gamme d'options.

Les Etats-Unis ont annoncé lundi, par la voix du porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney, un durcissement des sanctions contre la Russie, accusée de souffler sur les braises séparatistes dans l'Est de l'Ukraine.

"Chaque mot utilisé par le porte-parole de la Maison Blanche (...) témoigne du fait que les Etats-Unis ont complétement perdu le sens des réalités et mènent les choses vers une aggravation de la crise", a déclaré Sergueï Riabkov.

Les sanctions renforcées touchent sept hauts responsables russes, dont le patron du géant pétrolier Rosneft, et 17 sociétés russes jugées proches du Kremlin.

INOLTRE SU HUFFPOST

Tensions entre l'Ukraine et la Russie (24 avril 2014)