BIEN-ÊTRE

"Le meilleur restaurant du monde" en 2014 est...

28/04/2014 06:14 EDT | Actualisé 28/06/2014 05:12 EDT
El Celler de Can Roca

La revue britannique Restaurant, qui a consacré l'établissement espagnol "El Celler de Can Roca" meilleur restaurant du monde en 2013, s'apprête à annoncer lundi soir à Londres le lauréat de cette année et les 50 meilleures tables de la planète.

Lors d'une élégante cérémonie agrémentée de mises en bouche qui se déroulera sous les lustres du Guildhall, l'ancien hôtel de ville de la City londonienne, les gastronomes internationaux pourront découvrir à partir de 21H30 (20H30 GMT) le nom des tables qui exciteront leurs papilles.

En 2013, le grand vainqueur était espagnol: "El Celler de Can Roca" des trois frères Roca à Gérone (nord-est de l'Espagne) avait succédé au Danois "Noma" de Copenhague, qui avait occupé la tête du classement pendant trois ans.

Le restaurant des frères Roca, trois étoiles au guide Michelin, où Joan dirige les cuisines, Jordi est le pâtissier et Josep est le chef-sommelier, "s'est attiré les éloges mondiaux pour son mélange de plats catalans et de techniques de pointe ainsi que pour leur passion commune pour l'hospitalité", soulignait le magazine.

Depuis la création de ce classement en 2002, seuls trois autres établissements ont été distingués outre le "Noma" et "El Celler": l'espagnol "El Bulli" de Ferran Adria, fermé depuis fin 2011, a été consacré à cinq reprises (2002, 2006, 2007, 2008, 2009), le californien "The French Laundry" de Thomas Keller (2003 et 2004) et le britannique "Fat Duck" de Heston Blumenthal (2005).

Dans le classement 2013, le premier restaurant français, "L'Arpège" d'Alain Passard à Paris, n'arrivait qu'en 16e position, -- la France demeurait le pays le mieux représenté en 2013, à égalité avec les Etats-Unis, avec six restaurants distingués --, un désamour relatif qui explique sans doute en partie une suspicion récurrente des chefs français à l'égard de ce prix.

Selon certains, qui conteste la méthodologie, il serait aux mains de l'industrie agro-alimentaire. Tous reconnaissent néanmoins l'impact commercial et médiatique de cette récompense.

Elle est décernée selon les votes de 900 "experts", des chefs, critiques culinaires ou simples gastronomes qui votent chacun pour sept restaurants, dont au moins trois à l'étranger, dans lesquels ils doivent avoir mangé dans les 18 mois précédents. Ils les classent ensuite par ordre de préférence.

Pour mettre l'eau à la bouche des gourmets, les organisateurs du prix ont révélé il y a un mois la nouvelle "meilleure femme chef" de la planète. Un titre décernée à la Brésilienne Helena Rizzo, qui officie au restaurant Mani de Sao Paulo.

Celle qui avait déjà été sacrée "meilleure femme chef d'Amérique latine" l'année dernière succède à l'Italienne Nadia Santini qui officie au "Dal Pecatore", trois étoiles au guide Michelin, installé à Canneto sull'Oglio, une petite ville de Lombardie (nord de l'Italie).

"J'espère que ce prix ouvrira les yeux du monde gastronomique sur le travail des chefs féminins et des plats merveilleux que nous avons au Brésil", a réagi, à cette annonce, Helena Rizzo.

Elle officie dans les cuisines du "Mani" avec son mari, le chef Daniel Redondo, et revisite des ingrédients traditionnels brésiliens en utilisant des techniques culinaires modernes.

Sa spécialité est une interprétation des classiques mandiocas, du manioc frit, qu'elle cuit au four et sert avec une mousse de tucupi (une sauce jaune à base de jus de manioc), lait coco et huile à la truffe blanche.

Début avril, c'était au tour du chef britannique Fergus Henderson, qui officie au restaurant "St John" de Londres, titulaire d'une étoile au Michelin, de recevoir le "Lifetime Achievement Award" célèbrant l'ensemble d'une carrière. Alain Ducasse, Joël Robuchon, Paul Bocuse, Albert et Michel Roux font notamment partie des précédents lauréats.

La revue britannique dévoilera également lundi soir le nom du meilleur restaurant par région (Amérique latine, Amérique du nord, Asie..) ainsi qu'une série de prix récompensant un restaurant jugé particulièrement prometteur, la meilleure progression dans le classement ou encore un nouveau venu.

INOLTRE SU HUFFPOST

Nos terrasses préférées au Huff Post Qc