NOUVELLES

Le Canadien reconstitue une journée de match à l'entraînement, lundi

28/04/2014 10:48 EDT | Actualisé 28/06/2014 05:12 EDT

BROSSARD, Qc - Le Canadien s'est retrempé dans le bain quelque peu, lundi soir, avant de s'attaquer au défi que représentent les Bruins de Boston.

Six jours après avoir éliminé le Lightning de Tampa Bay, l'équipe a reconstitué la routine d'une journée de match, avec une simulation en soirée impliquant la dizaine de réservistes des Bulldogs de hamilton. Une répétition au Centre Bell avant la grande soirée de première, à Boston.

Lundi matin, le Tricolore a donc tenu une courte séance d'entraînement à Brossard, au même moment où les joueurs des Bulldogs se sont dégourdis les jambes sur l'autre patinoire.

«Comme nous ne savons pas encore quand la série va commencer, peut-être au bout d'une dizaine de jours d'inactivité, on a voulu simuler une journée de match, a expliqué l'entraîneur Michel Therrien.

«Nous avons donc tenu une séance d'entraînement matinale, au cours de laquelle on a mis l'accent sur les unités spéciales, et il y aura une activité familiale avant le match avec les joueurs des Bulldogs à 19h. C'est important d'impliquer les familles dans l'aventure.»

La rencontre va se dérouler en toute intimité au Centre Bell puisque les amateurs et les membres des médias sont interdits d'accès.

«Nous estimons que ça va nous aider en vue du premier match contre les Bruins», a ajouté Therrien.

Les joueurs saluent l'initiative, qui ne sera pas répétée même si la série ne devait s'ébranler que samedi, au plus tard.

«Ce sera le 'fun' de se retrouver en situation de match, de manier la rondelle et de pousser plus fort qu'à l'entraînement, a commenté P.K. Subban. Nous pourrons peaufiner les aspects du jeu que nous voulons améliorer. Le synchronisme se perd rapidement, et c'est difficile de le retrouver.»

«Ça coupe la semaine, et ça nous replace dans l'atmosphère de la routine de préparation de match», a attesté le capitaine Brian Gionta.

«Ça ne sera pas comparable à l'intensité d'un match des séries, mais ce sera une bonne chose.»

Loin de Carey

L'attaquant Brandon Prust a dit que ses coéquipiers et lui abordent l'activité très sérieusement.

«C'est une excellente chose, surtout sur le plan psychologique, parce que ça fait quasiment une semaine que nous n'avons pas joué, a-t-il mentionné. Nous allons nous préparer comme si c'était un véritable match et nous concentrer sur la glace à appliquer les stratégies que nous déploierons dans la prochaine série.»

Prust a toutefois fait la promesse qu'on ne s'approchera pas trop de Carey Price. Parce que la dernière chose qu'on souhaite, c'est de blesser le gardien vedette.

«Nous voulons jouer un style physique, avec et sans la rondelle, et patiner à un rythme soutenu. Mais je peux vous assurer que les gars n'iront pas trop proche de Carey», a-t-il lancé avec le sourire.

Après être allé sur la glace pendant quatre journées de suite, le Canadien aura congé d'entraînement mardi, avant d'entamer son dernier sprint préparatoire.

Lundi, Therrien n'a pas voulu confirmer s'il apportera des changements à la formation. La veille, le vétéran attaquant Travis Moen s'était entraîné au sein du quatrième trio, à la place de Michaël Bournival.

«Je n'ai pris aucune décision encore, a répondu l'entraîneur. Travis doit s'entraîner avec des joueurs avec lesquels il est susceptible de jouer, si on veut bien le préparer.»

PLUS:pc