NOUVELLES

Égypte: un juge condamne à mort 683 partisans du président déchu Mohammed Morsi

28/04/2014 06:41 EDT | Actualisé 28/06/2014 05:12 EDT

MINYA, Égypte - En Égypte, un juge a condamné à mort 683 partisans présumés du président déchu Mohammed Morsi, lundi.

Selon des avocats de la défense, ils ont reçu cette sentence en raison d'actes de violence et de l'assassinat de policiers.

Le guide spirituel des Frères musulmans, Mohamed Badie, figurait parmi les personnes condamnées dans le cadre de ce procès de masse.

En vertu de la loi, les verdicts de lundi, rendus dans la ville méridionale de Minya, doivent être soumis au grand mufti de l'Égypte, le haut fonctionnaire islamique. Une telle démarche est généralement considérée comme une formalité.

Mais le même juge dans le procès de lundi a également renversé la plupart des condamnations à mort de 529 personnes qui ont été prononcées dans un cas similaire en mars, et commué la majorité d'entre elles en prison à vie.

Le procès de lundi est lié à des émeutes meurtrières qui ont éclaté à Minya et ailleurs en Égypte après que les forces de sécurité eurent violemment démantelé un rassemblement tenu par les partisans des Frères musulmans au Caire en août dernier.

Après la décision du grand mufti, le même tribunal tiendra une autre séance, le 21 juin, afin de livrer les jugements définitifs.

PLUS:pc