BIEN-ÊTRE

Gala Artis 2014: derrière le look des stars et leurs secrets de style

27/04/2014 10:03 EDT | Actualisé 29/04/2014 01:08 EDT

La 29e édition du Gala Artis débuta sous d’austères auspices : ciel menaçant, vent frisquet et chaussée détrempée. Qu’à cela ne tienne, les plus belles stars québécoises ont néanmoins foulé le tapis rouge du mythique Théâtre Denise-Pelletier et brillaient de mille feux! Car après tout, il s’agit du Gala Artis : le plus glamour des rendez-vous télévisés.

Nous en avons profité pour scruter les tenues de notre star-système québécois, et une conclusion s’impose : l’orangé est fort populaire, ainsi que les chaussures qui ont du mordant.

L’orangé fût notamment le choix de Maxim Roy, en combinaison-pantalon sous un veston noir ébène, de Catherine Trudeau, portant une robe de la boutique Éditions de Robes (adresse chouchou chez nos comédiennes), et de Marie-Mai, avec un haut drapé, création du designer serbe Roksanda Ilincic.

Parmi les chaussures qui furent tourner les têtes, notons les escarpins bicolores exquis Nicholas Kirkwood de la ravissante conjointe de Patrice L’Écuyer. Il est à noter que cette saison-ci, les sangles de vos talons hauts se feront tout sauf discrètes, tout comme ce soir.

Une poignée de designers québécois se sont hissé une place de choix sur le tapis rouge, mentionnons notamment Marie Saint-Pierre (Édith Cochrane), Nadya Toto (Jacinthe René) et Anomal Couture (Marilou Wolfe & Ingrid Falaise).

Mais au fait, qui inspire nos stars, quand il est question de look?

Pour Jacinthe René, il s’agit du sex-appeal typiquement européen ainsi que l’élégance de Grace Kelly et de Sophia Loren. Catherine Trudeau, elle, est fascinée par Jackie Kennedy et l’ère « Mad Men ». Marie-Mai et Marilou Wolfe sont plutôt inspirées par le style de Gwen Stefani, au look plus aventureux, singulier, rebelle. Guylaine Tremblay admire Meryl Streep : « Elle ne cherche pas à paraître plus jeune que son âge et elle est tout aussi magnifique. Une grande dame ».

Une autre tendance mode qui ne démord pas année après année est la classique petite robe noire. Ce soir, elle fût à tout coup mise en valeur par une dentelle délicate comme chez Anomal Couture, tout en misant sur la transparence, un cocktail savamment dosé et à la fois racé.

Le verdict? Continuer d’expérimenter quand il est question de style, d’OSER, d’innover, tout comme l’ont si bien fait ce soir Marie-Mai & Ingrid Falaise. Chapeau!

Nos 10 robes coups de coeur du Gala Artis 2014

INOLTRE SU HUFFPOST

Gala Artis 2014: Tapis rouge