NOUVELLES

Les Rangers connaissent un départ canon, poussent les Flyers au bord du gouffre

27/04/2014 03:08 EDT | Actualisé 27/06/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Brad Richards et Dominic Moore ont marqué un but chacun en période médiane, Henrik Lundqvist a repoussé 24 lancers et les Rangers de New York ont poussé les Flyers de Philadelphie au bord du gouffre en remportant le match no 5 de cette série de premier tour dans l'Association de l'Est 4-2, dimanche après-midi.

Le défenseur Marc Staal a ouvert la marque pour les Rangers en première période, et la formation new-yorkaise a creusé l'écart en deuxième période en route vers une avance de 3-2 dans cette série entre équipes rivales de la section Métropolitaine.

«Nous avons repris l'avantage et avons besoin d'une seule autre victoire, a déclaré Richards. Nous sommes dans une bonne position. Nous avons été en contrôle pendant la majorité de la partie. Ils n'ont pas lâché prise vers la fin.»

Le match no 6 sera présenté mardi à Philadelphie. Si nécessaire, le match no 7 aura lieu le lendemain au Madison Square Garden.

«Nous jouons bien, a mentionné le capitaine des Flyers Claude Giroux. C'est un amphithéâtre où il est difficile de jouer. Le match no 6 sera énorme. Nous ne devons pas y penser comme si c'était le dernier match de notre saison. Nous sommes venus de l'arrière pendant toute la saison et nous allons rester confiants.»

Aucune des deux équipes n'a encore été en mesure de savourer deux gains consécutifs dans cette série.

Le gardien des Flyers Steve Mason n'a pas été aussi efficace à son deuxième départ de suite, après avoir subi une blessure vers la fin du calendrier régulier. Il a effectué 18 arrêts après sa performance de 37 dans un gain de 2-1 lors du match no 4 qui permettait aux Flyers de créer l'égalité dans la série.

Vincent Lecavalier a rétréci l'écart à 3-1 en avantage numérique en fin de deuxième période.

Giroux a contribué son premier but de la série alors qu'il restait 1:29 à jouer, tandis que Mason était au banc à la faveur d'un attaquant supplémentaire.

Moore a toutefois remporté sa course pour empêcher un dégagement refusé et remis le disque à Brian Boyle, qui a scellé l'issue de la rencontre en tirant dans une cage béante alors qu'il restait 15 secondes au cadran.

Les Rangers croyaient s'être forgé une avance de 2-0 à 2:14 du premier tiers lorsque Martin St-Louis a poussé une rondelle libre dans le demi-cercle du gardien derrière Mason, mais l'arbitre avait sifflé l'arrêt du jeu quelques fractions de seconde plus tôt.

Les locaux ont doublé leur avance à 8:07 du deuxième engagement lorsque Richards a inscrit son deuxième but de la série, et son 30e en carrière. Puis, contrairement aux matchs précédents, les Rangers ont porté le score à 3-0 plus tard pendant la période grâce à la bourde monumentale du défenseur des Flyers Hal Gill, qui disputait son premier match de la série.

Gill a jonglé avec le disque après avoir reçu une passe dans les patins de son coéquipier des Flyers Braydon Coburn. Moore l'a soutiré à Gill et s'est dirigé seul vers Mason. L'ex-attaquant du Canadien a déjoué le gardien des Flyers pour son deuxième filet des séries, avant de sauter dans les bras de Boyle, les expédiant tous les deux sur la surface glacée.

«J'ai tenté de pousser la rondelle avec mon pied, mais elle est allée du mauvais côté, a expliqué Gill. Je dois réussir ce jeu et je ne l'ai pas fait. En séries éliminatoires, chaque petite erreur peut coûter cher.»

Les Flyers ont finalement riposté lors de leur cinquième avantage numérique du match, lorsque Lecavalier a fait vibrer les cordages alors qu'il restait 32,6 secondes au deuxième vingt. L'ex-capitaine du Lightning a un but dans cette série, et 25 en 68 matchs éliminatoires en carrière.

PLUS:pc