NOUVELLES

Les Philippines signent un accord de défense renforcé avec les Etats-Unis

27/04/2014 10:49 EDT | Actualisé 27/06/2014 05:12 EDT

Les Philippines et les Etats-Unis ont signé lundi, quelques heures avant l'arrivée à Manille de Barack Obama, un nouvel accord de défense permettant une présence militaire américaine accrue dans l'archipel, sur fond de disputes maritimes avec la Chine.

Le ministre philippin de la Défense, Voltaire Gazmin, et l'ambassadeur américain Philip Goldberg, ont signé cet accord décennal perçu comme un élément du rééquilibrage de la politique stratégique de Washington au bénéfice de l'Asie.

Barack Obama a souligné que cet accord ouvrait la voie à une coopération militaire renforcée entre les deux pays sans néanmoins prévoir de stationnement permanent de militaires américains comme ce fut le cas pendant des décennies.

"Une coopération plus étroite entre les forces américaines et philippines permettra d'améliorer leurs capacités conjointes d'entraînement et d'opération et de répondre plus rapidement à toute une série de situations", a affirmé le président américain dans un message écrit à la chaîne de télévision philippine ABS-CBN.

Les Philippines, un vaste archipel de près de 100 millions d'habitants, sont la dernière étape de la tournée en Asie de M. Obama, qui l'a mené successivement au Japon, en Corée du Sud et en Malaisie - mais pas en Chine.

L'un des principaux objectifs de cette tournée est de rassurer ses alliés régionaux sur la détermination de Washington à se tenir à leurs côtés.

Confrontés à la crise ukrainienne, les Etats-Unis ne se laisseront pas détourner de leur ambition économique et stratégique en Asie, a assuré Barack Obama dimanche à Kuala Lumpur.

"L'Amérique a des responsabilités dans le monde entier et nous sommes heureux d'assumer ces responsabilités (...). Nous poursuivons le rééquilibrage (de notre diplomatie) vers cette partie du monde, a-t-il dit.

bur-kma/gab/mpd

PLUS:hp