NOUVELLES

Les Kings sont toujours au bord du gouffre, mais ont le vent dans les voiles

27/04/2014 09:39 EDT | Actualisé 27/06/2014 05:12 EDT

EL SEGUNDO, États-Unis - Les Kings de Los Angeles ont fait face à l'élimination à deux reprises et n'ont pas cligné des yeux.

Avec deux autres victoires face aux Sharks de San Jose, ils deviendraient la quatrième équipe dans l'histoire de la LNH à effacer un retard de 0-3 avant de gagner une série.

Jeff Carter n'est pas encore satisfait.

«Ç'a déjà été accompli, a rappelé le franc-tireur, dimanche, au centre d'entraînement des Kings. Nous avons accompli la moitié du travail.»

Les joueurs ayant déjà remporté la coupe Stanley sont difficiles à déstabiliser lors du premier tour des séries éliminatoires, et les Kings ont rendu les choses intéressantes à l'approche du match no 6, lundi au Staples Center.

Grâce à deux victoires d'affilée après trois défaites humiliantes, les Kings ont rappelé à tous pourquoi ils ont eu autant de succès au printemps lors des dernières années.

Et avec chaque défaite après avoir eu l'occasion de réussir un balayage rapide il y a quelques jours, les Sharks cimentent un peu plus leur réputation d'équipe incapable d'obtenir du succès en séries éliminatoires.

Après deux horribles défaites à San Jose et un revers en prolongation lors du match no 3, les Kings ont à nouveau le vent dans les voiles.

«Nous sommes meilleurs que l'équipe de ces trois premiers matchs-là, a déclaré l'attaquant des Kings Tyler Toffoli. Nous devons continuer à aller de l'avant. Nous devons toujours remonter la pente. Nous sommes toujours en bas de la montagne.»

Les Kings sont une formidable machine de hockey et ils représentent une des meilleures défensives de la LNH. Ils l'ont rappelé avec une victoire de 3-0 samedi soir dans le cinquième match.

«C'était décevant de ne pas mieux jouer devant nos partisans, de ne pas profiter d'une occasion de compléter le travail», a admis l'attaquant des Sharks Logan Couture, dimanche.

«Mais la même occasion se présente devant nous à Los Angeles. Nous savons que ce sera difficile, nous allons devoir être meilleurs.»

Les Sharks pourraient devoir se passer du défenseur Marc-Édouard Vlasic, qui ne s'est pas entraîné dimanche après s'être blessé en première période lors du match no 5.

PLUS:pc