NOUVELLES

Le nombre de décès dus au syndrome respiratoire MERS augmente en Arabie saoudite

27/04/2014 06:42 EDT | Actualisé 27/06/2014 05:12 EDT

RIYAD, Arabie saoudite - Huit personnes sont mortes du coronavirus MERS en Arabie saoudite, portant à plus de 100 le nombre de décès, depuis 2012, liés à ce virus apparenté au SRAS.

Le ministère de la Santé de l'Arabie saoudite en a fait l'annonce tard dimanche, par voie de communiqué. Il a également détecté un total de 16 cas de ce syndrome respiratoire du Moyen-Orient au cours des dernières 24 heures.

Les derniers cas portent à 102 le nombre de personnes décédées du MERS depuis septembre 2012. Un total de 339 cas ont été rapportés dans le pays, d'où vient la majorité des infections confirmées.

La liste des plus récentes victimes inclut un enfant à Riyad, la capitale, et trois personnes à Jiddah, dans l'ouest du royaume, où une hausse des infections a été constatée au cours des dernières semaines. Des cas de l'infection ont aussi été rapportés dans la ville de Tabouk, près de la frontière jordanienne.

En Égypte, les autorités ont annoncé dimanche leur premier cas confirmé: un ingénieur civil de 27 ans qui rentrait d'un voyage en Arabie saoudite.

La Jordanie, le Koweit, le Sultanat d'Oman et le Qatar ont aussi rapporté des cas d'infections. Un petit nombre de cas ont aussi été diagnostiqués en Asie et en Europe.

Le MERS appartient à la famille des coronavirus, dont font partie le rhume banal et le SRAS, qui a causé quelque 800 décès partout dans le monde en 2003.

Les autorités ignorent comment se transmet le MERS. Il n'existe aucun vaccin ou traitement préventif.

PLUS:pc