DIVERTISSEMENT

Gala Artis: les acteurs d'Unité 9 et de Toute la vérité grands favoris

27/04/2014 08:10 EDT | Actualisé 27/06/2014 05:12 EDT
SRC

MONTRÉAL - Tout comme en 2013, Claude Legault et Guylaine Tremblay sont repartis avec deux trophées chacun, dont ceux des personnalités masculine et féminine de l'année lors du 29e Gala Artis, animé par Mario Tessier et présenté dimanche soir au Théâtre Denise-Pelletier.

Les comédiens chouchous du public québécois ont aussi été récompensés pour leurs rôles dans «Un sur 2» et «Unité 9», respectivement.

Les deux artistes étaient visiblement très émus de ce prix, remis par le public, comme tous les autres de ce gala, d'ailleurs.

Claude Legault, habituellement presque imperturbable, a même eu la voix coupée par l'émotion à la fin de son discours de remerciements.

«Si vous m'avez vu avec mon air torturé dans les dernières années, c'est que c'est plus rendu gros que moi. C'est pour ça que des fois, j'ai l'air apeuré. Claude Legault est plus gros que moi, moi je suis encore Claude», a-t-il expliqué après avoir raconté ses débuts plus difficiles dans le métier.

Guylaine Tremblay, elle, pleurait à chaudes larmes lorsque Janine Sutto lui a remis le prix de la personnalité féminine.

«J'en reviens pas de recevoir ça de tes mains!», a dit Guylaine Tremblay à Mme Sutto, qui a célébré son 93e anniversaire de naissance le dimanche de Pâques.

«Ça fait 30 ans que je suis sortie du Conservatoire avec plein de doutes et surtout plein de rêves, et chacun de vous (le public) m'a permis de réaliser mon rêve.»

Si le couronnement de Guylaine Tremblay a été empreint de beaucoup d'émotion, il en fut de même des instants qui l'ont précédé. Mme Sutto est arrivée sur la scène assise dans un fauteuil porté par les comédiens Rémy Girard, Raymond Bouchard, Marc Messier, Donald Pilon, Gilles Renaud et Normand Chouinard, les six présentateurs de l'équivalent masculin du prix.

«Je voulais faire ça simple!», a-t-elle lancé à la blague, après que le public l'eut ovationnée durant une à deux minutes.

Doublé pour Unité 9

Le téléroman «Unité 9», dans lequel Guylaine Tremblay tient la vedette, était le favori des nominations de la soirée avec trois mentions, dont deux dans la catégorie Rôle féminin, où Mariloup Wolfe était nommée aux côtés de Mme Tremblay. Dans la catégorie masculine, Paul Doucet l'a emporté pour son personnage de Georges Ste-Marie.

«Guy (Nadon), tu établis le standard d'excellence par lequel on essaie de se mesurer depuis longtemps. Tu es mon idole!», a-t-il dit à l'acteur, qui était finaliste dans la même catégorie pour le téléroman «O'».

Les autres comédiens récompensés ont été Anne Dorval («Les Parent», «Les bobos») et Martin Matte («Les beaux malaises»), pour les comédies québécoises, et Hélène Florent, la Stéphanie de «La Galère».

Mme Florent a eu un sanglot dans la voix lorsqu'elle a fait allusion à la fin définitive de ce téléroman.

«Ç'a été sept ans de pur bonheur, a-t-elle dit. J'en profite pour dire à Anne (Casabonne), Brigitte (Lafleur) et Geneviève (Rochette) que je vous aime, que vous me manquez et que je rêve du jour où on va retravailler ensemble toutes les quatre.»

Et les animateurs

Il aurait été surprenant que le succès fracassant de «La Voix» ne soit pas souligné, et ce fut chose faite.

Les trois finalistes et le gagnant de l'émission ont chanté pour les quatre animateurs nommés pour des émissions de variété et de divertissement, et c'est celui qui les a présentés au public cet hiver, Charles Lafortune, qui a été couronné.

L'animateur et comédien a rendu hommage au réalisateur Stéphane Laporte, qu'il a dit considérer comme un grand frère.

«Ça prend quelqu'un comme toi pour que je ne retombe pas dans mes 'patterns' d'animation, a déclaré M. Lafortune, et j'ai ressenti beaucoup d'amour quand tu m'as dit: 'Refais pas ça'.»

Toujours du côté des animateurs, la cuvée 2014 comprend Yan England aux émissions jeunesse, Denis Lévesque aux affaires publiques, Guy Jodoin pour les jeux télévisés, Gino Chouinard pour les émissions de service et l'ancien joueur de hockey professionnel Dave Morissette aux émissions de sport. Éric Salvail, nouveau dans la case horaire de fin de soirée avec «En mode Salvail», le talk-show de la chaîne V, est monté sur scène accompagné de sa mère qui fêtait ses 73 ans.

Finalement, Pierre Bruneau a été désigné comme favori des animateurs de bulletins de nouvelles, devant sa collègue Sophie Thibault, Céline Galipeau et Patrice Roy, ces deux derniers de Radio-Canada.

Le chef d'antenne de TVA a rendu hommage à toutes les familles qui, comme lui, ont traversé l'épreuve de voir un de leurs enfants mourir du cancer. Il y a 35 ans cette année, son défunt fils Charles recevait un diagnostic de leucémie, s'est-il remémoré avant de parler des derniers faits d'armes de sa fondation qui vient en aide aux enfants malades.

INOLTRE SU HUFFPOST

Gala Artis 2014: les nommés dans les catégories personnalité féminine et masculine de l'année