NOUVELLES

Espagne - 35e j.: l'Atletico se rapproche du titre, l'Athletic de la C1

27/04/2014 03:06 EDT | Actualisé 27/06/2014 05:12 EDT

L'Atletico Madrid a fait un grand pas dimanche vers le titre en Championnat d'Espagne avec un succès 1-0 à Valence, crucial pour maintenir à distance Real et Barça, tandis que l'Athletic Bilbao a remporté contre Séville (3-1) leur duel pour la Ligue des Champions.

A Mestalla, une tête de Raul Garcia juste avant le repos (43) a suffi au bonheur des Madrilènes, bien que réduits à 10 dans le temps additionnel après un carton rouge direct pour Juanfran.

Les "Colchoneros" peuvent désormais se tourner sereinement vers leur demi-finale retour de Ligue des Champions mercredi sur la pelouse de Chelsea (0-0 à l'aller): au classement, ils conservent six points d'avance sur le Real, qui a battu Osasuna samedi (4-0) et compte un match de moins.

Le FC Barcelone, troisième (81 points), peut reprendre la place de dauphin s'il l'emporte à Villarreal dimanche soir (19h00 GMT).

L'"Atleti" est tout proche du sacre: avec trois matches encore à jouer, les hommes de Diego Simeone ne sont plus qu'à deux victoires de remporter leur 10e Championnat d'Espagne, le premier en 18 ans.

Mieux, ils ont d'ores et déjà dépassé leur record historique de points en Liga avec 88 unités, soit un point de plus que lors de leur ultime titre, conquis à l'issue de la saison 1995/96.

Tout en reconnaissant que l'Atletico a remporté "un match important", l'entraîneur Diego Simeone a appelé ses joueurs à ne pas se désunir.

"Nous avons deux équipes derrière nous qui vont faire le plein de points et nous ne pouvons pas nous permettre de nous relâcher lors du moindre match, a-t-il dit en conférence de presse. J'invite tout le monde à garder la même sérénité, tout en connaissant l'importance du résultat (de dimanche)."

- Jambes lourdes pour Valence et Séville -

La rencontre à Valence était peut-être le déplacement le plus difficile qui restait à négocier pour l'Atletico, étant donné qu'il peut être sacré avant même le choc de la dernière journée au Camp Nou face au Barça.

Le club "rojiblanco" n'a peut-être pas livré son meilleur match de la saison. Mais il a fait l'essentiel, avec la lucidité d'un champion en puissance, en ouvrant le score sur une merveille d'ouverture du capitaine Gabi que Raul Garcia a prolongé au fond de la tête (43).

En seconde période, les jambes des Valenciens ont sans doute commencé à peser lourd après une demi-finale d'Europa League très intense jeudi dernier sur la pelouse du FC Séville (défaite 2-0).

Diego Costa n'en a pas profité puisqu'il a manqué deux face-à-face devant le gardien valencien Vicente Guaita (51, 85) mais cela n'a pénalisé l'Atletico, implacable en défense.

La fin de match a été marquée par l'expulsion du latéral madrilène Juanfran, qui a reçu un carton rouge direct pour avoir coupé une contre-attaque dans le temps additionnel. Mais cette faute "tactique" pourrait bien être synonyme de titre en fin de saison...

A Bilbao, les jambes ont semblé bien lourdes aussi pour le FC Séville: le club andalou, qui devait battre l'Athletic pour le déposséder de la quatrième place, a sombré à San Mames (3-1) et laissé son adversaire filer vers les barrages de la C1 l'été prochain.

Les Basques ont rapidement pris les choses en main avec un but sur corner direct de Markel Susaeta (5) et ont ensuite dominé les débats jusqu'à doubler la mise grâce à Iker Muniain à la conclusion d'un centre (53).

Séville s'est alors retrouvé à dix après l'expulsion de Diogo pour un deuxième carton jaune et Anders Herrera a mis l'Athletic à l'abri dans la foulée avec une tête plongeante (73).

Le Français de Séville Kevin Gameiro, titulaire en pointe, n'a pu que sauver l'honneur en fin de match (79).

jed/ac/jta

PLUS:hp