NOUVELLES

Bol d'Or - 18e heure: La Honda N.111 toujours devant la Yamaha N.94

27/04/2014 03:26 EDT | Actualisé 26/06/2014 05:12 EDT

La Honda officielle N.111 menait toujours les débats dimanche matin sur le circuit de Magny-Cours après le retrait sur chute, au milieu de la nuit, de la Suzuki N.1 en tête du Bol d'Or depuis pratiquement le départ.

Après une première glissade d'Erwan Nigon, Vincent Philippe, partait également à la faute au guidon de la moto championne du monde 2013 au virage d'Adélaïde. Le Français qui visait toujours un 8e titre historique au Bol d'or a dû déclarer forfait, à l'instar de son équipe, souffrant d'un traumatisme crânien et d'une fracture du poignet gauche.

Menant alors la course pendant deux heures, la Yamaha du GMT 94, aux prises avec quelques problèmes mécaniques, devait laissait filer la Honda tout en restant longtemps dans le même tour.

A 9h00 du matin, l'écart passait néanmoins à deux tours tandis que la Kawasaki N.11 restait fermement installée en troisième position, à deux tours derrière la Yamaha et à neuf devant la Suzuki N.72, première des machines Superstock, proches de la série.

Cette équipe du Junior Team, souvent bien placée, se bagarre avec la Honda N.55, une écurie pionnière en Endurance, qui est inscrite dans la catégorie reine des EWC.

Enfin, la Kawasaki de l'écurie Bolliger, autre habituée, qui s'était montrée très efficace en milieu de nuit en pointant à la 5e place grâce à la virtuosité de Daniel Sutter, a reculé à la 10e. "Après que notre pilote suisse eut perdu l'avant de sa moto avec des pneus trop froids", expliquait-on dans les stands de la N.8.

Trente équipages sont toujours en course sur quarante six au départ.

syd/jcp

PLUS:hp