NOUVELLES

Les funérailles de l'écrivain Alistair MacLeod célébrées sur l'île du Cap-Breton

26/04/2014 01:58 EDT | Actualisé 26/06/2014 05:12 EDT

DUNVEGAN, N.-É. - Les funérailles d'Alistair MacLeod ont eu lieu, samedi, à l'église Sainte-Marguerite-d'Écosse sur l'île du Cap-Breton, près de Dunvegan, où l'auteur canadien-anglais a écrit bon nombre de ses histoires.

L'écrivain est décédé dimanche dernier à Windsor, en Ontario. Il était âgé de 77 ans.

Né à Battleford, en Saskatchewan, M. MacLeod a déménagé avec sa famille à l'île du Cap-Breton lorsqu'il avait 10 ans. Il a travaillé comme bûcheron, mineur et pêcheur afin d'amasser de l'argent pour ses études.

Nouvelliste renommé, Alistair MacLeod a remporté le prestigieux prix littéraire International IMPAC Dublin Literary Award pour son roman «La perte et le fracas» en 2001.

Parmi ses autres livres figurent les recueils de nouvelles «L'héritage au goût de sel», paru en 1976, et «Les hirondelles font le printemps», publié en 1986.

M. MacLeod vivait à Windsor, mais passait ses étés dans le comté d'Inverness, sur l'île du Cap-Breton, qui a servi de décor à plusieurs de ses récits. Il y possédait une maison située sur une falaise avec vue sur l'Ouest, en direction de l'Île-du-Prince-Édouard.

Il laisse derrière lui sa femme, Anita, ainsi que six enfants et plusieurs petits-enfants.

PLUS:pc