NOUVELLES

Afghanistan: cinq soldats de l'Otan tués dans un accident d'hélicoptère (coalition)

26/04/2014 05:49 EDT | Actualisé 26/06/2014 05:12 EDT

Cinq soldats de la force de l'Otan en Afghanistan ont trouvé la mort samedi dans un accident d'hélicoptère survenu dans le sud du pays, a annoncé la coalition, l'incident le plus meurtrier pour les troupes internationales depuis décembre dernier.

"Les circonstances" de l'accident sont en cours d'examen, indique dans un communiqué la Force internationale de l'Otan en Afghanistan (Isaf), sans préciser si l'appareil s'est écrasé en raison d'un problème technique ou à la suite de combats contre les insurgés talibans.

"Nous adressons nos pensées et nos prières aux familles et aux proches" des victimes de "cet événement dramatique", ajoute la coalition internationale.

L'appareil aurait toutefois chuté en raison d'une "avarie", a affirmé à l'AFP le porte-parole de la police de la province de Kandahar (sud), Zia Durrani.

"Vers 11H30 (07H00 GMT, ndlr), un hélicoptère de l'Otan", qui procédait à des "exercices militaires", "s'est écrasé dans le district de Takhta Pul de la province de Kandahar", a-t-il dit.

Il s'agit de l'incident le plus meurtrier pour l'Isaf depuis un autre accident d'hélicoptère, le 17 décembre dernier, provoqué par les talibans, qui avait coûté la vie à six soldats américains dans la province de Zaboul (sud).

Si les accidents d'hélicoptères sont relativement fréquents en Afghanistan, la perte d'appareils sous le feu des talibans est rarissime. Les rebelles étaient toutefois parvenus à abattre le 6 août 2011 un hélicoptère Chinook, tuant les 30 Américains, essentiellement des membres des Navy Seals, et 8 Afghans à bord.

Les troupes de l'Otan ont achevé en juin dernier le transfert de la sécurité du pays aux forces afghanes, et assurent depuis des missions de formation et de soutien, notamment aérien.

La majorité des 51.000 soldats de la coalition quitteront l'Afghanistan d'ici à la fin de l'année, un retrait qui fait craindre une nouvelle flambée dans un pays où les talibans restent forts, malgré douze ans de présence militaire occidentale.

Quelque 3.431 membres de l'Isaf sont morts depuis le début de l'intervention en Afghanistan, lancée fin 2001 dans la foulée du 11 Septembre, selon le site indépendant icasualties.org.

eg/ml

PLUS:hp