NOUVELLES

Un attentat fait au moins 25 morts en Irak

25/04/2014 12:30 EDT | Actualisé 25/06/2014 05:12 EDT

BAGDAD - Au moins 25 personnes ont été tuées et 28 autres blessées, vendredi en Irak, par l'explosion de trois bombes lors d'un rassemblement politique organisé par un groupe chiite.

Au moins une explosion serait l'oeuvre d'un kamikaze.

Les bombes ont explosé alors que 10 000 partisans du mouvement Asaib Ahl al-Haq s'étaient rassemblés dans un amphithéâtre de l'est de Bagdad. L'événement visait à présenter les candidats du groupe, qui est appuyé par l'Iran, en vue des élections de mercredi prochain.

Deux journalistes de l'Associated Press se trouvaient dans le stade quand les bombes ont explosé. Des coups de feu nourris ont ensuite éclaté.

La première explosion s'est produite au moment où des hommes et des femmes portant des vêtements médiévaux participaient à une courte pièce de théâtre en hommage au personnage le plus sacré de l'Islam chiite, l'imam Hussein.

Un employé de l'AP a raconté avoir été renversé par la première déflagration. Une deuxième explosion s'est ensuite produite, et les gardes irakiens ont commencé à tirer dans toutes les directions, a-t-il raconté.

Un autre témoin a dit que ses amis et lui se sont enfuis du stade après la première explosion.

«J'ai vu quatre corps calcinés et plusieurs blessés qui demandaient de l'aide. Il y avait aussi plusieurs voitures endommagées. Puis, il y a eu d'autres explosions. Les gens paniquaient», a dit Abou Sajad.

La police et des responsables médicaux ont fait état de trois explosions, dont la dernière qui aurait été causée par un kamikaze. Plusieurs blessés auraient été atteints grièvement.

L'attentat n'a pas été revendiqué mais un groupe associé à Al-Qaïda, État islamique en Irak et au Levant, utilise des tactiques similaires.

Plus de 9000 candidats se disputent les 328 sièges en jeu mercredi.

PLUS:pc