NOUVELLES

Perquisition de l'UPAC à l'hôtel de ville de L'Assomption

25/04/2014 10:07 EDT | Actualisé 25/04/2014 10:07 EDT
Radio-Canada.ca

Le maire de L'Assomption, Jean-Claude Gingras, confirme que l'Unité permanente anticorruption (UPAC) a effectué une perquisition à l'hôtel de ville, en fin de journée jeudi. Les employés ont dû quitter les lieux peu avant 17 h et les enquêteurs de l'UPAC sont ressortis avec des documents papier et informatiques.

Le maire Gingras affirme qu'il n'est pas visé, mais que l'enquête concerne plutôt l'administration précédente. « Depuis mon élection, j'ai collaboré à monter des dossiers et de la preuve à l'interne, que j'ai remis à la Sûreté du Québec entre novembre et mars dernier », explique Jean-Claude Gingras.

« C'est à la suite de contrats, de travaux, d'appels d'offres, c'est tout ça ensemble », ajoute-t-il.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques frappes de l'UPAC