NOUVELLES

NBA - Play-offs/1er tour: Indiana s'enfonce, Oklahoma City doute

25/04/2014 02:28 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

Les Indiana Pacers ressemblent de moins en moins à un prétendant au titre en NBA et pourraient mordre la poussière dès le 1er tour des play-offs, tout comme Oklahoma City, qui s'est aussi incliné jeudi.

Au grand désarroi de leur président, l'ancienne gloire des Celtics Larry Bir, qui s'est pris maintes fois la tête entre les mains lors du match N.3, les Pacers ont été surclassés par les Atlanta Hawks, 98 à 85.

Les Hawks, 8e de la conférence Est et dernière équipe qualifiée pour les play-offs (38 v-44 d), mènent la série 2 à 1 avant le prochain match devant leur public, samedi.

Après une première période équilibrée, les Pacers ont peu à peu laissé échapper leurs adversaires qui ont définitivement creusé l'écart dans la 3e période (28-20) grâce à une défense extrêment agressive.

Les stars d'Indiana, comme Paul George et Roy Hibbert, ont souffert, avec respectivement 12 et 4 points et une réussite famélique (3 sur 11 pour George).

"Nous avons l'ambition d'aller jusqu'au bout, mais il faut être plus implacables que cela, il nous manque quelque chose", a regretté George.

Les Pacers, meilleure équipe de NBA jusqu'à début février, sont en difficulté depuis plusieurs semaines: ils n'ont ainsi remporté que 10 de leurs 23 derniers matches de saison régulière.

En terminant à la première place de la conférence Est, ils avaient hérité d'un adversaire a priori à leur portée avec Atlanta, seule équipe au bilan négatif parmi les 16 qualifiés pour les play-offs.

Sauf qu'Atlanta ne réussit pas à Indiana: les Hawks ont remporté 14 de leurs 16 derniers matches à domicile contre les Pacers.

- Bagarre à l'entraînement -

Selon la presse américaine, la tension est telle dans l'effectif des Pacers qu'une bagarre a éclaté entre joueurs à l'entraînement et que l'entraîneur Frank Vogel est menacé.

Oklahoma City a beau avoir dans son effectif le probable meilleur joueur de la saison, Kevin Durant, le Thunder n'est pas au mieux.

Il est mené 2 victoires à 1 par Memphis, qui s'est imposé 98 à 95 après prolongation devant son public.

Les Grizzlies ont fait la course en tête durant toute la rencontre, mais se sont fait une grosse frayeur en fin de temps réglementaire, en concédant un cinglant 17-0 qui a failli leur coûter cher.

Ils ont quand même réussi à aller en prolongation, où ils ont définitivement écoeuré Kevin Durant et Russell Westbrook.

Durant a inscrit 30 points avec une réussite en berne (10 sur 27), à l'image de son équipe, en particulier sur les tirs primés (17,9%), sans compter 16 ballons perdus.

"On gaspille trop d'occasions faciles, on ne rentre pas nos shoots à trois points, mais la série est encore longue, il faut garder confiance", a estimé "KD".

Difficile, dans ces conditions, d'inquiéter Memphis qui, emmené par Mike Conley (20 pts) et Zach Randolph (16 pts), poursuit sur la lancée de sa belle fin de saison régulière (16 victoires pour six défaites).

Enfin, les Los Angeles Clippers ont repris l'ascendant (2-1) face à Golden State dans un derby californien très musclé.

Les Clippers de Blake Griffin, qui a inscrit plus de 30 points pour le troisième match de suite (32 pts), se sont imposés 98 à 96 dans la salle des Warriors.

jr/gv

PLUS:hp