NOUVELLES

Les Sharks ne veulent pas retourner à Los Angeles pour un sixième match

25/04/2014 06:38 EDT | Actualisé 25/06/2014 05:12 EDT

SAN JOSE, États-Unis - Les Sharks de San Jose ont beaucoup trop de respect pour les Kings de Los Angeles et ce qu'ils ont accompli au cours des dernières années pour croire que de les exclure des séries allait être chose facile.

Après avoir raté leur première occasion de leur montrer la sortie, la tâche pour les Sharks est maintenant de mettre fin à la série à domicile, dans le match no 5, samedi, afin d'éviter une longue et éprouvante série, qui pourrait miner leurs énergies pour la suite des choses.

«Nous ne devons pas nous sentir confortable, a indiqué l'entraîneur-chef Todd McLellan. On doit apprécier ce que nous avons accompli jusqu'ici, mais pas penser que c'est fait. La défaite de jeudi devrait nous forcer à travailler un petit peu plus.»

Les Sharks ont contrôlé le jeu pour la majeure partie des trois premières rencontres, mais pas dans la quatrième, perdue 6-3. Ils ont laissé les Kings contrôler le devant des deux filets et ont obtenu quelques pénalités inutiles, dont celle décernée à Raffi Torres, qui a mené à un but des Kings.

Mais l'équipe est loin de paniquer, surtout que la série se transporte de nouveau à San Jose, où les Sharks ont remporté 12 de leurs 13 derniers duels face aux Kings.

«Je ne vois pas pourquoi nous devrions être nerveux, a indiqué le défenseur Marc-Édouard Vlasic. On mène 3-1 et on peut fermer les livres à domicile. Nous sommes en excellente position et les gars seront prêts samedi.»

L'équipe locale a remporté 19 des 21 drniers matchs entre ces deux clubs. Les Sharks ont été les derniers à gagner sur la glace des Kings, dans le match no 3.

Après avoir cvu les Kings apporté plusieurs changements à leurs trios pour le match no 4, c'est maintenant à McLellan de décider si des changements s'imposent, comme de ramener Joe Pavelski au centre du troisième trio au lieu de le faire jouer à l'aile au sein de la première unité, comme il l'a fait pendant la majeure partie des matchs no 2 et 3. À moins qu'il ne décide simplement de compter sur le dernier changement pour avoir raison de la stratégie des Kings.

PLUS:pc