NOUVELLES

Les accusations contre Damas sur l'utilisation d'armes chimiques sont fausses, selon Moscou

25/04/2014 07:57 EDT | Actualisé 25/06/2014 05:12 EDT

Le ministère russe des Affaires étrangères a affirmé vendredi disposer de preuves que les accusations contre Damas d'une utilisation d'un produit toxique dans ses attaques étaient "fausses" et estimé qu'elles étaient un "prétexte pour une intervention militaire" en Syrie.

"Contre les forces gouvernementales, on continue de fabriquer des accusations d'utilisation présumée d'agents chimiques. Selon des informations fiables à disposition de la partie russe, ces allégations sont fausses", a écrit le ministère dans un communiqué.

Paris et Washington accusent Damas d'avoir utilisé récemment un produit chimique industriel dans des attaques contre les rebelles.

Le ministère juge que ces soupçons constituent "une nouvelle hystérie +chimique+ anti-syrienne", qui conduit "à s'interroger sur le véritable but de ses initiateurs, qui tentent encore de trouver un prétexte pour une intervention militaire en Syrie".

Menacée de frappes militaires américaines, la Syrie s'était engagée en août à détruire son arsenal d'armes chimiques d'ici au 30 juin. Plus de 90% de cet arsenal a quitté le pays, selon la mission conjointe de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) et l'ONU.

pop/edy/ia

PLUS:hp