NOUVELLES

La mère du jeune passager clandestin aux États-Unis vit dans un camp de réfugiés

25/04/2014 04:55 EDT | Actualisé 25/06/2014 05:12 EDT

SAN JOSE, États-Unis - Un responsable des Nations unies a indiqué, vendredi, que la mère de l'adolescent californien qui a survécu à un vol dans le train d'atterrissage d'un avion à destination d'Hawaï vivait dans un camp de réfugiés somaliens en Éthiopie.

Ubah Mohamed Abdullahi, âgée de 33 ans, vit dans le camp Sheder, qui abrite quelque 10 2000 Somaliens déplacés, a déclaré un responsable du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés sous le couvert de l'anonymat.

Mme Abdullahi a affirmé à la radio Voice of America que son fils avait récemment appris qu'elle était toujours vivante, alors que son père lui avait dit qu'elle était morte.

La mère s'est dite attristée que son fils ait risqué sa vie ainsi et a affirmé qu'elle rêvait de vivre avec ses enfants aux États-Unis.

L'adolescent, âgé de 15 ans, aurait apparemment voulu se cacher dans un avion à destination de l'Afrique, mais se serait trompé de vol. Son père a déclaré à Voice of America que son fils parlait souvent de son désir de retourner en Afrique.

Mme Abdullahi a expliqué que son ex-mari avait emmené leurs trois enfants en Californie sans qu'elle le sache, et qu'elle n'avait pas eu de leurs nouvelles depuis 2006.

Selon le FBI, les images de surveillance captées dimanche à l'aéroport de Maui montrent l'adolescent sauter du train d'atterrissage d'un avion d'Hawaiian Airlines en provenance de la Californie, après avoir survécu à un vol de plus de cinq heures au-dessus de l'océan Pacifique.

Les autorités estiment que la survie du garçon tient du miracle compte tenu du froid et du manque d'oxygène auxquels il a été confronté durant le vol.

L'adolescent, dont l'identité n'a pas été rendue publique, a été confié aux services sociaux et ne sera pas accusé pour son geste.

PLUS:pc