DIVERTISSEMENT

Découverte d'oeuvres numériques d'Andy Warhol dans sa ville natale de Pittsburgh

25/04/2014 03:44 EDT | Actualisé 25/06/2014 05:12 EDT
Getty

Une douzaine d'oeuvres numériques de l'icône du Pop art Andy Warhol réalisées sur ordinateur ont été exhumées par des informaticiens d'une université de sa ville natale de Pittsburgh, en Pennsylvanie..

Les oeuvres étaient stockées sur des disquettes datant de 1985, deux ans avant la mort de l'artiste. Elles dormaient dans les archives du Musée Andy-Warhol.

Elles représentent certains des motifs favoris de Warhol: une boîte de soupe Campbell's, la Vénus de Botticelli ou Marilyn Monroe.

Selon l'université Carnegie-Mellon, les oeuvres avaient été enregistrées sous un format inconnu. Du coup, les experts en informatique ont dû en percer le secret pour pouvoir révéler les 28 images inédites.

Au moins 11 des oeuvres découvertes portent la signature et reflètent le style de l'artiste, selon les experts du Musée Andy-Warhol.

La découverte des disquettes est l'aboutissement d'un long processus mis en branle par un artiste new-yorkais. Cory Arcangel avait eu vent des expérimentations de l'artiste grâce à une vidéo postée sur YouTube où l'on voit Andy Warhol travailler sur ordinateur.

Suivant son intuition, Cory Arcangel s'est adressé au Musée Andy-Warhol, où les disquettes ont été découvertes, puis à l'université Carnegie-Mellon et à ses étudiants en informatique, qui ont réussi à récupérer les images.

Vingt-sept ans après sa mort, Andy Warhol est toujours aussi influent. L'an dernier, il est demeuré numéro un au palmarès des enchères mondiales, juste devant Pablo Picasso.

Avec des ventes cumulées de plus de 367 millions de dollars hors frais, le roi du Pop art trône en haut du podium. Son enchère maximale l'an dernier a atteint 94 millions de dollars.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

Andy Warhol