NOUVELLES

Le recours à l'armée dans l'est de l'Ukraine «aura des conséquences», avertit Vladimir Poutine

24/04/2014 07:04 EDT | Actualisé 24/04/2014 07:04 EDT
ALEXEY DRUZHININ via Getty Images
Russia's President Vladimir Putin looks on at a meeting of the State Council at the Kremlin in Moscow, on April 21, 2014. Putin said today he had signed a decree rehabilitating Crimea's Tatars, native inhabitants of the peninsula who were deported under Stalin over accusations of Nazi collaboration and who fiercely oppose the region's new Moscow-backed authorities. AFP PHOTO/ RIA-NOVOSTI/ POOL / ALEXEY DRUZHININ (Photo credit should read ALEXEY DRUZHININ/AFP/Getty Images)

L'utilisation par les autorités ukrainiennes pro-européennes de l'armée contre la population dans l'est du pays est un "crime grave" et ces actes auront des conséquences, a estimé jeudi le président russe Vladimir Poutine.

"Si le régime actuel à Kiev a vraiment commencé à utiliser l'armée contre la population dans le pays, c'est un crime très grave contre son propre peuple", a-t-il déclaré.

"C'est une opération de répression qui aura des conséquences pour les gens qui prennent ces décisions, en particulier pour les relations intergouvernementales", a-t-il ajouté, sans donner plus de précisions sur la nature de ces conséquences.

"Si les autorités actuelles de Kiev ont fait cela, alors il s'agit simplement d'une junte, d'une espèce de bande criminelle", a-t-il lancé.

Il s'exprimait alors que l'armée ukrainienne a lancé jeudi un assaut à Slaviansk, bastion pro-russe dans l'Est, contre les séparatistes.

INOLTRE SU HUFFPOST

Tensions entre l'Ukraine et la Russie