NOUVELLES

Steve Mason sera de retour devant le filet des Flyers pour le match no 4

24/04/2014 04:31 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

VOORHEES, États-Unis - Un duo de gardiens de but avait permis aux Flyers de Philadelphie d'accéder à la finale de la Coupe Stanley il y a quatre ans. Ils espèrent désormais que le même stratagème les propulsera vers la deuxième ronde des séries éliminatoires dans l'Association de l'Est.

Steve Mason sera devant le filet des Flyers de Philadelphie lors du match no 4 de cette série contre les Rangers de New York, vendredi soir.

Mason n'a pas entamé de rencontre pour les Flyers depuis qu'il s'est blessé au haut du corps, le 12 avril. Il a joué pendant 7:15 dans le revers de 4-1 mardi soir, repoussant les trois tirs auxquels il a été confronté.

Les Rangers mènent la série au meilleur des sept matchs 2-1. Ray Emery fut le gardien partant des trois premiers matchs pour les Flyers. Il a été chassé de la rencontre après avoir concédé quatre buts sur 20 tirs mardi soir.

«Je me sentais très bien, particulièrement lors de l'avantage numérique, a admis Mason après la séance d'entraînement de jeudi. Je me déplaçais bien, je voyais la rondelle au travers des mêlées devant le filet. Si c'est un indicateur, alors je me sentais très bien.»

Les Flyers ont alterné entre Brian Boucher et Michael Leighton jusqu'en finale de la coupe Stanley en 2010, avant de s'incliner en six matchs devant les Blackhawks de Chicago. Boucher avait entamé les 10 premiers matchs, mais avait été remplacé par Leighton après s'être blessé lors de la remontée des Flyers au deuxième tour — ils avaient tiré de l'arrière 0-3 avant d'éliminer les Bruins de Boston. Boucher et Leighton ont affronté les Blackhawks.

«Je sais qu'ils devaient composer avec différentes blessures, mais j'ignore s'ils jouaient à la hauteur des attentes, a confié Mason, en référence au duo Boucher-Leighton. Nous ne pensons pas vraiment au passé.»

Mason n'a pas effectué de départ en séries éliminatoires en cinq ans, soit depuis sa saison recrue avec les Blue Jackets de Columbus. Les Blue Jackets avaient alors été balayés par les Red Wings de Detroit.

Il pourrait aider les Flyers de nombreuses manières, outre qu'en étant solide devant sa cage. Mason manie bien son bâton et il peut facilement relancer l'attaque.

«On cherche des façons d'aider nos défenseurs, a-t-il expliqué. Il faut aider le jeu de transition afin qu'il soit plus fluide pour que nous puissions passer moins de temps dans notre territoire. Si je peux faire ma part afin d'aider, alors ça nous profitera tous.»

Les Rangers seront prêts à le contrer. Ils se sont rapidement forgé une avance de 2-0 en première période aux dépens d'Emery lors des deux derniers matchs. Les Flyers sont venus de l'arrière pour l'emporter 4-2 dans le match no 2, mais n'ont pu venir à bout de la défensive des Rangers lors du match suivant.

«Nous nous sommes préparés de la même façon, que ce soit Mason ou Emery, a mentionné l'entraîneur-chef des Rangers Alain Vigneault. Dans son cas, nous savons à quoi nous attendre, et nous savons à quels endroits nous pouvons le gêner. Nous avons mis Emery à l'épreuve, et nous allons faire la même chose pour Mason, sans aucun doute.»

PLUS:pc