NOUVELLES

Matt Cooke s'excuse pour son coup de genou à l'endroit de Tyson Barrie

24/04/2014 05:10 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

ST. PAUL, États-Unis - L'attaquant du Wild du Minnesota Matt Cooke a présenté ses excuses, jeudi, après le coup de genou qu'il a asséné à Tyson Barrie et qui gardera le défenseur de l'Avalanche du Colorado à l'écart du jeu pendant un minimum d'un mois.

Cooke a précisé qu'il n'avait pas l'intention de blesser Barrie.

Le joueur du Wild a écopé d'une suspension de sept matchs, mercredi, ce qui le forcera à rater le reste du premier tour et plus. Cooke s'est présenté devant les journalistes après avoir participé à la séance d'entraînement matinale qui a précédé le quatrième match de la série, et il a répété — comme il l'avait déjà fait par le passé — qu'il n'est pas un joueur salaud.

Il n'a pas répondu à des questions. Le porte-parole du Wild Aaron Sickman a indiqué que c'était «par respect à l'endroit du processus». Cooke n'a pas réagi quand on lui a demandé, au moment où il quittait le podium, s'il prévoyait déposer un appel.

L'air sombre, Cooke a pesé ses mots pendant environ une minute et demie. Il a alors souligné le fait que son total de minutes de punition a décliné, avançant cette statistique en guise de preuve qu'il a l'intention d'être un joueur propre.

«D'abord et avant tout, je veux dire que je suis déçu et désolé que Tyson Barrie ne puisse pas jouer pour l'Avalanche du Colorado ce soir. Je souhaiterais qu'il puisse le faire, a déclaré Cooke. Ce n'était pas mon intention d'initier un contact genou contre genou. J'avais l'intention de compléter ma mise en échec. Les séries sont une période exigeante et difficile, et c'est mon travail d'être robuste. J'ai été le meneur de mon équipe pour les mises en échec dans chacun des trois matchs, et il y a beaucoup d'intensité en ce moment. J'ai été le meneur de mon équipe pour les mises en échec cette saison et dans cette série.»

Cooke en est à sa sixième suspension en carrière. Il totalise maintenant 34 matchs de suspension, y compris les séries. Il a par ailleurs été mis à l'amende quatre fois. Cette suspension est sa première en plus de trois ans. En 2011, un coup de coude à la tête du défenseur des Rangers de New York Ryan McDonagh lui avait valu d'être suspendu pour les 10 derniers matchs du calendrier régulier et le premier tour des séries.

Cooke a dit avoir changé depuis ce temps.

«Mon approche est différente. Les statistiques que j'affiche depuis trois saisons prouvent que j'ai changé comme joueur. Les jeux que je fais et que j'omets de faire prouvent cela également, a dit Cooke. En bout de ligne, je n'avais pas l'intention de provoquer un tel incident.»

La suspension et les excuses de Cooke n'ont pas réussi à consoler Patrick Roy.

«On était confiant que la ligue prendrait la bonne décision dans ce cas-ci, a dit l'entraîneur de l'Avalanche. Peu importe le nombre de matchs (de suspension), ça ne permet pas de remplacer notre joueur. Tyson est très utile, il est très important, et ça n'a aucune importance si c'est cinq matchs, 15 matchs ou 20 matchs — Tyson ne jouera pas.»

PLUS:pc