NOUVELLES

L'UE, Moscou et Kiev cherchent toujours une date et un lieu pour parler de gaz

24/04/2014 06:57 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

La Commission européenne a annoncé jeudi qu'aucun accord n'avait encore été trouvé sur la date et le lieu pour une rencontre trilatérale avec la Russie et l'Ukraine consacrée à la sécurité de l'acheminement des achats de gaz russe par l'Union européenne.

La Russie a proposé d'organiser cette réunion le 28 avril à Moscou, mais cette solution n'a pas été retenue, a indiqué Sabine Berger, porte-parole du commissaire à l'Energie Gunther Oettinger.

"Pour l'instant, aucune date et aucun lieu n'ont été arrêtés. Nous remercions la Russie pour sa réponse et sa disponibilité, mais nous cherchons toujours une date et un lieu pour cette réunion", a-t-elle expliqué.

La Commission européenne a accepté la semaine dernière de mener des discussions avec Moscou et Kiev sur la sécurité des approvisionnements en gaz à la demande du président russe Vladimir Poutine.

Ce dernier avait, le 10 avril, menacé de cesser de livrer du gaz à l'Ukraine si ce pays ne réglait pas sa dette, ce qui menacerait les approvisionnements en gaz de l'UE.

M. Poutine avait annoncé quelques jours plus tard que Moscou donnait un mois à Kiev pour régler son différend avec Moscou sur le gaz, sous peine de passer à un système de pré-paiement des livraisons.

Le réseau de gazoducs ukrainiens assure le transit de 65 des 133 milliards de m3 de gaz achetés par les pays de l'UE, dont les achats à la Russie couvrent 25% des besoins, selon les données de la Commission européenne pour 2013.

csg/aje/fw

PLUS:hp