NOUVELLES

Les appels du pape ne reflètent pas la position de l'Église, souligne le Vatican

24/04/2014 05:17 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

BUENOS AIRES, Argentine - Ce que le pape François dit aux catholiques dans des conversations privées ne reflète pas la position officielle de l'Église, a déclaré jeudi le porte-parole du Vatican.

Cette mise au point inhabituelle du Saint-Siège, publiée en italien, en anglais et en espagnol, survient après des jours de spéculations voulant que le pape ait l'intention de changer les règles de l'Église pour permettre aux personnes divorcées et remariées de recevoir la communion.

La question a été soulevée après une conversation téléphonique que François aurait eue avec une femme de l'Argentine, qui lui aurait écrit pour se plaindre que le prêtre de sa paroisse lui avait refusé la communion parce que son époux avait déjà été marié à une autre femme auparavant.

L'époux, Julio Sabetta, a déclaré que le pape avait dit à sa femme qu'elle n'avait pas commis de péché et qu'elle pouvait recevoir la communion.

Le porte-parole du Vatican, le père Frederico Lombardi, a affirmé que «les conséquences liées aux enseignements de l'Église ne doivent pas être déduits» des appels téléphoniques faits par le pape.

PLUS:pc