NOUVELLES

La Banque CIBC veut procéder à des acquisitions de premier plan aux États-Unis

24/04/2014 04:33 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - La Banque CIBC (TSX:CM) entend procéder à des acquisitions de premier plan aux États-Unis, la banque torontoise cherchant à accroître ses profits tirés de la gestion de patrimoine afin qu'ils atteignent une proportion d'environ 15 pour cent de son bénéfice net ajusté total.

Les services du courtage au détail, de la gestion des actifs et de la gestion du patrimoine de la CIBC ont généré un bénéfice net ajusté de 392 millions $ l'an dernier, soit 11 pour cent du bénéfice net ajusté de la banque.

Avant les acquisitions d'American Century Investments et d'Atlantic Trust pour une somme combinée de 1 milliard $, la banque tirait neuf pour cent de son bénéfice net ajusté de ce segment.

Le président et chef de la direction de la CIBC, Gerry McCaughey, a précisé jeudi que l'institution n'avait pas à atteindre son objectif au moyen d'une seule transaction d'importance. Il a également refusé de faire quelque commentaire que ce soit au sujet d'informations selon lesquelles la banque s'apprêtait à acquérir la société américaine de gestion de trésorerie Russell Investments, en échange d'un montant qui pourrait atteindre 3 milliards $ US.

M. McCaughey a par ailleurs annoncé lors de l'assemblée annuelle de la banque, à Montréal, qu'il prendrait sa retraite dans deux ans.

PLUS:pc