NOUVELLES

Incendie majeur au Petit Manoir du Casino de La Malbaie

24/04/2014 10:14 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT
Courtoisie

LA MALBAIE, Qc - L'hôtel Le Petit Manoir du casino de Charlevoix, à La Malbaie, a été lourdement endommagé par les flammes, jeudi matin.

L'incendie a pris naissance aux alentours de 8 h 30 dans les combles de l'édifice Est de l'hôtel de trois étages situé sur le boulevard des Falaises.

Les flammes se sont ensuite propagées vers le centre et dans la partie ouest du bâtiment pour embraser tout le toit qui a fini par s'effondrer.

En plus des effectifs de Clermont et de La Malbaie, des pompiers ont été appelés en renfort de Saint-Aimé-des-Lacs et Notre-Dame-des-Monts.

Ce n'est que vers 11 h 30 que les sapeurs ont réussi à contrôler le brasier. Pendant trois heures, un nuage de fumée noire accompagné de fortes flammes pouvait être vu dans un rayon de plusieurs kilomètres.

Tous les employés de l'hôtel et les clients qui y séjournaient ont été évacués, dans le calme. On ne rapporte aucun blessé.

Au moment du sinistre, 14 chambres étaient louées dans l'hôtel qui comprend 76 unités, en plus d'abriter deux spas, des salles de réunion, un restaurant et un bar.

Toutes les personnes évacuées de l'hôtel ont été relocalisées dans d'autres pavillons du complexe hôtelier, a indiqué la directrice générale de l'hôtel, Marie-Claude Gélinas.

Bien qu'elle n'était pas sur les lieux au moment de l'incendie, des employés l'ont immédiatement contactée.

«Je leur ai dit de sortir tout le monde et d'aller vérifier toutes les chambres et d'évacuer», a-t-elle raconté, la gorge nouée par l'émotion.

«C'est vraiment un dur coup», a-t-elle laissé tomber en spécifiant que l'hôtel emploie une cinquantaine de personnes.

L'industrie touristique de la région s'en trouve également ébranlée, ce sinistre survenant quelques semaines avant le début de la saison touristique. «C'est une perte importante dans un secteur touristique important», a déclaré le maire de La Malbaie, Michel Couturier.

Les cendres étaient toujours brûlantes que déjà le propriétaire des lieux, Mario Beaubien, du groupe Beaubien, annonçait qu'il comptait reconstruire l'hôtel de 8 millions $.

«C'est notre premier hôtel du groupe Beaubien. (...) Ça fait 20 ans qu'on est là et on a des employés qui sont avec nous depuis ces 20 années», a-t-il soutenu.

La cause de l'incendie n'est toujours pas connue.

(Collaboration: Dave Kidd CIHO-FM)