NOUVELLES

Des rebelles tuent sept personnes lors des élections en Inde

24/04/2014 11:15 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

SRINAGAR, Inde - Sept personnes ont été abattues par des rebelles indiens, jeudi, alors que des millions de personnes se rendaient voter.

Quatre soldats paramilitaires ont ainsi été tués quand des insurgés maoïstes ont attaqué un autobus près de Shikaripada, un village de l'État oriental du Jharkand. Deux responsables électoraux ont aussi perdu la vie.

Un autre responsable électoral a été tué et quatre autres personnes blessées quand des rebelles présumés ont attaqué un autobus dans la portion indienne du Cachemire.

Les insurgés ont frappé au moment où les responsables quittaient le village de Nagbal après la fin du vote, alors que se poursuivaient les élections générales à travers le pays.

Plus de 800 millions d'électeurs indiens sont appelés aux urnes sur une période de six semaines, et le résultat du scrutin est attendu le 16 mai. Le Cachemire indien élit seulement six représentants parmi les 543 membres du Parlement indien, mais le scrutin y est étalé sur plusieurs jours en raison de problèmes de sécurité­.

Jeudi était la deuxième journée la plus achalandée de tout le vote.

Plus tôt pendant la journée, des centaines de manifestants cachemiriens avaient lancé des pierres contre des bureaux de scrutin et hurlé des slogans hostiles à l'Inde.

Les forces de l'ordre indiennes ont utilisé des gaz lacrymogènes et des matraques pour disperser les manifestants, mais le déroulement du vote n'a pas été perturbé.

Les démonstrations ont éclaté au Cachemire alors que des millions de personnes se rendaient voter dans 11 États.

Des rebelles et des politiciens séparatistes ont encouragé la population à boycotter le vote pour démontrer qu'elle ne reconnaît pas la souveraineté indienne. Plus d'une dizaine de groupes rebelles luttent depuis 1989 pour l'indépendance du Cachemire face à l'Inde ou pour un regroupement avec le Pakistan.

Les troubles de jeudi ont touché plus d'une vingtaine de villes et villages de la région.

PLUS:pc