NOUVELLES

Des écologistes protestent contre l'exploration pétrolière au parc des Virunga

24/04/2014 04:58 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

KINSHASA, République Démocratique Du Congo - Des défenseurs de la faune sauvage condamnent les projets d'une société pétrolière britannique visant à mener des tests sismiques dans le plus ancien parc national d'Afrique en République démocratique du Congo, estimant que cela menace l'environnement et les moyens de subsistance des pêcheurs de la région.

La société SOCO a obtenu une concession dans le parc national des Virunga, dans l'est du Congo, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le permis obtenu en 2006 autorise l'entreprise à explorer les ressources gazières et pétrolières dans la région.

L'organisation internationale WWF a déclaré jeudi que les tests sismiques, qui doivent commencer samedi, auront pour effet de fermer certaines parties du lac Édouard, «mettant à risque les moyens de subsistance de milliers de personnes».

Le groupe écologiste estime également que les futurs forages mèneront à la pollution de l'air, à la contamination de l'eau et à la perte d'habitat pour la faune sauvage, entre autres problèmes.

Dans un communiqué publié la semaine dernière, SOCO précisait qu'aucun forage n'était prévu pour l'instant et faisait valoir ses investissements sociaux dans la région, notamment l'aide médicale et des projets d'amélioration des routes.

PLUS:pc