NOUVELLES

Début à Munich du procès pour corruption du patron de la F1 Ecclestone

24/04/2014 04:09 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

Le procès pour corruption du patron de la Formule 1, le controversé milliardaire britannique Bernie Ecclestone, s'est ouvert jeudi à Munich (sud de l'Allemagne).

"J'ai confiance, le soleil brille", a lâché aux journalistes en entrant dans la salle d'audience Ecclestone, 83 ans, vêtu d'un strict costume sombre avec cravate noire sur chemise blanche, mais souriant.

Il risque jusqu'à 10 ans de prison s'il est reconnu coupable d'avoir versé 44 millions de dollars de pot-de-vins en 2006 et 2007 au banquier allemand Gerhard Gribkowsky, qui travaillait pour la banque publique bavaroise Bayern LB, en vue de conclure la vente des droits de la F1 au fonds d'investissement CVC Capital Partners.

CVC avait racheté pour 839 millions de dollars les droits de la F1 détenus jusque-là par Bayern LB.

Jusqu'ici, le milliardaire a toujours clamé son innocence, et il a refusé une transaction à l'amiable qui lui aurait évité un procès.

Il affirme avoir été victime d'un chantage tandis que Gribkowsky soutient qu'il s'agissait d'un pot-de-vin.

M. Gribkowsky a été condamné en juin 2012 à huit ans et demi de prison pour corruption et fraude fiscale pour n'avoir pas déclaré les millions versés.

ryj-clp/fjb/fw

PLUS:hp