NOUVELLES

Coronavirus MERS: le roi Abdallah tente de rassurer les Saoudiens

24/04/2014 05:54 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

Le roi Abdallah a entamé un séjour à Jeddah, dans l'ouest du pays, présenté comme un geste pour rassurer les Saoudiens après la multiplication des cas d'infection par le coronavirus MERS qui a déjà fait 85 morts.

Dans son dernier bilan publié tard mercredi, le ministère saoudien de la Santé a annoncé que le nombre de morts du coronavirus avait atteint les 85 et celui des infections, depuis l'apparition de la maladie en septembre 2012, 287.

Le chef de la Garde nationale, le prince Mitab, a souligné, dans des déclarations publiées jeudi, que son père le roi Abdallah, avait voulu en arrivant à Jeddah, "rassurer le public et montrer que les rumeurs et les exagérations (sur la maladie) ne sont pas véridiques".

Jeddah a connu un début de panique, après la multiplication des cas qui ont entraîné la fermeture provisoire du service des urgences se son plus grand hôpital, celui du roi Fahd.

C'est dans ce contexte que le ministre de la Santé, Abdallah al-Rabiah, a été relevé de ses fonctions.

Au moins quatre médecins de la ville ont démissionné après avoir refusé de traiter des malades, selon les médias saoudiens.

La plupart des 15 nouvelles infections annoncées mercredi par le ministère de la Santé ont été recensées dans la capitale Ryad et à Jeddah.

Quatre ont été enregistrées dans la ville sainte de La Mecque (ouest) visitée chaque année par des millions de pèlerins venus des quatre coins du monde.

Le coronavirus MERS est considéré comme un cousin plus mortel mais moins contagieux du virus responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a recensé 253 infections confirmées dans le monde, dont 93 décès, a exprimé mercredi son inquiétude face à la multiplication des contaminations, en particulier en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis.

Le bureau régional de l'OMS a expliqué dans un communiqué au Caire qu'il avait proposé son aide aux deux pays pour enquêter sur les nouveaux cas "afin de déterminer la chaîne de transmission de ces foyers récents".

bur/lyn/mh/sw

PLUS:hp