NOUVELLES

Avril Lavigne défend le controversé vidéoclip de sa chanson «Hello Kitty»

24/04/2014 03:47 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

TORONTO - La chanteuse pop canadienne Avril Lavigne a défendu le coloré vidéoclip de sa chanson «Hello Kitty», que certains ont qualifié de raciste.

La vidéo met en scène la chanteuse de 29 ans dansant dans différents décors à thématique japonaise en compagnie de quatre danseuses.

Le clip, tourné au Japon, montre également Lavigne chanter dans une chambre, un magasin de bonbons et un restaurant de sushis.

Différents médias ont émis des réserves devant le clip, dont Billboard, qui a écrit qu'il était «embarrassant dans n'importe quelle langue».

La chanteuse s'est défendue sur son compte Twitter, tard mercredi, se moquant des accusations de racisme à son endroit.

À ses 15,6 millions d'abonnés, elle a écrit «aimer la culture Japonaise», ajoutant qu'elle passe la moitié de son temps au Japon.

Elle a précisé s'être rendue à Tokyo pour tourner le clip, spécifiquement pour ses fans japonais, en compagnie de son étiquette japonaise, de chorégraphes japonais et d'un réalisateur japonais.

Elle a ensuite envoyé un lien vers la vidéo, qui avait été republiée sur YouTube après avoir été brièvement enlevée.

PLUS:pc