NOUVELLES

Les ventes de nouvelles résidences ont chuté aux États-Unis en mars

23/04/2014 03:44 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Les ventes de résidences neuves aux États-Unis ont chuté en mars pour atteindre leur cadence la plus lente en huit mois, signe que la saison printanière des achats immobiliers débute lentement.

Le département du Commerce des États-Unis a annoncé mercredi que les ventes de nouvelles habitations avaient plongé de 14,5 pour cent le mois dernier, à un taux annuel désaisonnalisé de 384 000. Il s'agissait du deuxième recul mensuel de suite et du niveau le moins élevé depuis juillet 2013.

Les ventes ont chuté dans le Midwest, dans le sud et dans l'ouest du pays. Elles ont cependant rebondi dans le Nord-Est, où les tempêtes de neige des précédents mois avaient nui aux transactions.

Les ventes de nouvelles habitations ont reculé de 13,3 pour cent aux États-Unis lors des 12 derniers mois.

La hausse des prix des habitations ont incité certains acheteurs à se tourner vers les résidences les moins coûteuses sur le marché, tandis que les acheteurs de nouvelles résidences à l'autre extrémité du spectre continuaient d'acheter. En conséquence, les prix de vente moyens ont augmenté de 12,6 pour cent en mars, à 290 000 $ US.

Les ventes d'habitations augmentent habituellement au début du printemps. Davantage d'éventuels acheteurs prennent alors part aux journées portes ouvertes. Les familles avec des enfants se mettent souvent à la recherche d'un domicile afin de pouvoir déménager une fois l'année scolaire terminée.

PLUS:pc