NOUVELLES

Les Sharks sont confiants de pouvoir achever les Kings dès le match no 4

23/04/2014 07:11 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Joe Thornton et les Sharks de San Jose ont souvent été en plein contrôle d'une série au cours de la dernière décennie. Le capitaine a aussi appris comment il est facile de perdre le contrôle lors de ses neuf passages en éliminatoires sans jamais lever la coupe Stanley.

C'est pour cette raison que les Sharks sont confiants et inquiets, alors qu'ils auront la chance d'achever les Kings de Los Angeles dès le quatrième match de leur série de premier tour, jeudi.

«Ne nous donnez pas immédiatement une note parce que nous n'avons pas terminé le test», a déclaré l'entraîneur-chef des Sharks Todd McLellan mercredi, après un entraînement décontracté au Staples Center.

Après plusieurs années de défaites crève-coeurs en séries éliminatoires, les Sharks ne sont plus qu'à une victoire d'amorcer leur plus récent parcours avec un balayage impressionnant.

Même les Sharks ne pensaient pas qu'ils pouvaient dominer les Kings à tous les chapitres, eux qui ont prouvé leur valeur lors du tournoi printanier en mettant la main sur la coupe Stanley il y a deux ans. Le gardien des Kings Jonathan Quick et la meilleure défensive de la LNH en saison régulière ont accordé 17 buts aux Sharks lors des trois premières rencontres.

Les Sharks sont en bonne posture afin d'éliminer les champions de 2012 et leurs plus grands rivaux après avoir signé une victoire de 4-3 en prolongation lors du match no 3. Patrick Marleau a inscrit le but qui a fait la différence dans cette partie.

«Nous sommes confiants présentement et j'espère que nous allons pouvoir le prouver lors du match no 4, a dit Thornton. Le match no 3 aurait pu aller d'un côté ou l'autre. Nous savons à quel point c'est serré.»

Depuis leur participation à la finale de l'Ouest en 2004, les Sharks ont gagné 10 séries et ont atteint la finale d'association à trois reprises. Ils ont raté les éliminatoires une seule fois depuis 1997, tout juste avant l'arrivée de Marleau avec l'équipe.

Une autre victoire permettrait aux Sharks de signer un deuxième balayage dans leur histoire, après celui des Canucks de Vancouver au premier tour l'an dernier.

«Nous sommes ici pour gagner et les achever au quatrième match, a déclaré l'attaquant des Sharks Logan Couture. Vous ne pouvez pas laisser la porte entrouverte aux Kings. Ils vont sortir en force.»

Les Kings se sont rachetés après deux défaites gênantes à San Jose en offrant deux bonnes périodes à leurs partisans lors du match no 3. Ils ont toutefois accordé 23 tirs en troisième période et ont échappé leur avance. Les Kings ont été les meilleurs en début de prolongation, mais les Sharks ont marqué sur leur premier tir.

Les Kings savent que la tâche sera difficile s'ils veulent remporter la série, mais les joueurs ne semblaient pas découragés après une rencontre dans leur centre d'entraînement.

«Nous allons tout tenter et tout donner», a dit le centre Anze Kopitar.

Seulement trois équipes ont remporté une série dans l'histoire de la LNH après avoir accusé un retard de 0-3. Les attaquants des Kings Mike Richards et Jeff Carter évoluaient avec les Flyers de Philadelphie en 2010 — Carter était blessé — quand ils ont éliminé les Bruins de Boston après avoir effacé un retard de 0-3 dans la série.

«C'est difficile, mais ç'a déjà été réussi, a rappelé Carter. Vous gagnez un match et vous commencez à prendre votre rythme. Vous devez aller dans leur aréna et gagner deux matchs. Vous devez aborder un match à la fois. Vous gagnez ce match et vous commencez à semer le doute dans leur esprit.»

PLUS:pc