NOUVELLES

Le cycliste Michael Rogers reçoit l'absolution après un test antidopage positif

23/04/2014 10:35 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

AIGLE, Suisse - L'ancien champion du monde du contre-la-montre Michael Rogers pourra courir à nouveau après que l'UCI eut accepté sa version des faits, soit que la viande qu'il a mangée en Chine a probablement provoqué un test antidopage positif.

L'Union cycliste internationale a accepté qu'il y avait «une possibilité importante» que le clenbutérol décelé dans son échantillon provenait d'une viande contaminée.

Rogers a couru en Chine, où le clenbutérol est administré au bétail, quelques jours avant d'échouer un test antidopage à l'occasion de la Coupe du Japon, au mois d'octobre dernier.

L'UCI a disqualifié Rogers de la course japonaise mais a consulté l'Agence mondiale antidopage avant de décider qu'il ne devrait pas faire l'objet de sanctions supplémentaires.

L'Australien de 34 ans a été provisoirement suspendu de l'équipe Saxo-Tinkoff au mois de décembre.

Rogers a remporté trois titres mondiaux d'affilée de 2003 à 2005. En 2012, il s'est vu octroyer une médaille de bronze a posteriori pour le contre-la-montre des Jeux olympiques de 2004 à Athènes, quand le vainqueur de l'épreuve Tyler Hamilton a été disqualifié pour dopage.

PLUS:pc