NOUVELLES

Iran: 95% de la population veut bénéficier d'une aide de l'Etat

23/04/2014 09:22 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

Près de 95% des Iraniens ont demandé à bénéficier d'une aide mensuelle de l'Etat, au grand dam du gouvernement qui souhaitait investir cet argent dans des grands projets, a annoncé mercredi un responsable gouvernemental.

Créée en décembre 2010 pour compenser les baisses des subventions publiques à l'énergie (gaz, électricité, carburant) et la nourriture, cette aide avait aussi alimenté l'inflation dans un pays frappé par de sévères sanctions économiques occidentales en raison de son programme nucléaire controversé.

Plusieurs institutions internationales, dont le FMI, ont encouragé le gouvernement à poursuivre sa réforme des subventions afin de réguler son économie.

La lutte contre l'inflation est l'une des priorités du président Hassan Rohani qui souhaite ramener son taux, actuellement de 32%, à 25% en mars 2015.

Selon le vice-président pour le Développement, Mohammad Bagher Nobakht, 73 millions de personnes, sur une population totale de 77 millions, se sont inscrits pour recevoir cette aide de 14 dollars par mois. Le salaire minimum est de 185 dollars en Iran.

Environ 2,4 millions de personnes ont refusé cette aide, a-t-il ajouté, sans préciser ce qu'avait décidé le reste de la population.

Le gouvernement avait lancé une campagne dans laquelle des célébrités et des responsables politiques encourageaient ceux qui avaient les moyens à ne pas s'inscrire.

Les montants économisés représentent mensuellement 360 millions de dollars (260 M EUR) que le gouvernement veut investir dans les infrastructures, la production et les transports publics, a précisé M. Nobakht, cité par l'agence officielle Irna.

mod-adm/cyj/feb

PLUS:hp