NOUVELLES

GB: trois enfants retrouvés morts au sud de Londres

23/04/2014 03:20 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

Trois enfants d'une même famille souffrant d'une maladie génétique, selon une voisine, ont été retrouvés morts mardi soir à Londres, et une femme --présentée par les médias comme étant la mère-- a été arrêtée, a annoncé mercredi la police.

Le décès des deux frères jumeaux de trois ans et de leur soeur de 4 ans a été prononcé sur les lieux du drame, dans la maison familiale située à New Malden, au sud-ouest de Londres, a précisé la police londonienne.

"Une femme de 42 ans a été arrêtée par la police. Suspectée de meurtre, elle a été interrogée et placée en détention provisoire. Nous ne cherchons aucune autre personne en lien avec cet événement", a déclaré un porte-parole de Scotland Yard.

"Nous ne pouvons pas confirmer qu'il s'agit de la mère de ces enfants", a-t-il ajouté, alors que plusieurs médias avancent cette hypothèse.

La famille originaire d'Afrique du Sud, installée depuis un an dans le quartier avec ses quatre enfants, était "vraiment, vraiment charmante. Je la croisais tout le temps", a déclaré aux journalistes présents sur place une voisine, qui a souhaité garder l'anonymat.

"Les trois plus jeunes, les jumeaux et la fillette plus âgée, souffraient d'une maladie génétique - limitant leur espérance de vie -, mais l'aîné, âgé de sept ou huit ans, était en bonne santé", a-t-elle ajouté.

"Ils avaient fait des gros travaux d'aménagement dans la maison et avaient installé un ascenseur", a-t-elle précisé.

Selon cette voisine, le père travaillait dans le quartier financier de la City et la mère s'occupait des enfants avec l'aide d'une nounou et de personnel soignant.

La banque Investec pour laquelle travaille Gary Clarence, le père de famille, a exprimé son soutien à son employé et à son enfant survivant.

Mercredi, des enquêteurs se trouvaient toujours autour de la maison pour inspecter les lieux et y relever des indices. Les circonstances du drame restent pour l'instant inconnues et des autopsies devraient avoir lieu prochainement, selon la police.

sds-mc/lv/

PLUS:hp