NOUVELLES

Flèche wallonne - Déclarations

23/04/2014 11:06 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

Alejandro Valverde (ESP/Movistar), vainqueur:

"Je n'étais pas revanchard par rapport à l'Amstel Gold Race, j'avais tout simplement envie de gagner. J'avais de bonne jambes et, surtout, j'étais très bien placé dans le mur ce qui est primordial pour pouvoir s'imposer à Huy. Je prendrai le départ de Liège-Bastogne-Liège avec confiance car je me sens plus fort que ces deux dernières saisons. Je me sens bien sur le vélo, je prends beaucoup de plaisir. Mais cela reste difficile de gagner. D'ailleurs, cette victoire est très importante car elle met fin à une trop longue période sans succès (dans une classique). A l'Amstel, Gilbert était imbattable. Ici, c'était moins le cas. Dimanche, il sera très motivé. Mais moi aussi. Cela dit, il ne faut pas résumer Liège à un duel Gilbert/Valverde car il y aura beaucoup d'autres candidats à la victoire. La Doyenne me plaît. C'est une course d'usure, avec des côtes assez longues. Il y a moins de tension qu'à l'Amstel ou à la Flèche. Cela me convient bien".

Daniel Martin (IRL/Garmin), 2e: "A 100 mètres de la ligne, j'ai vraiment cru que j'allais pouvoir m'imposer. Mais je dois reconnaître que Valverde était fort. C'est le plus costaud qui s'est imposé. J'ai fait une bonne course aujourd'hui qui m'a rassuré. C'était une course rapide, difficile. Je ne suis pas surpris par cette deuxième place car je me sens très bien. Ce podium est mon premier grand résultat cette saison. C'est prometteur pour dimanche car si je savais que je m'étais bien entraîné ces derniers temps, il me fallait une confirmation en course".

Michal Kwiatowski (POL/Omega Pharma), 3e: "J'avais décidé d'entamer l'ascension en tête. J'ai peut-être présumé un peu de mes forces mais je suis satisfait avec ce résultat. Le mur de Huy est très particulier. Je manque peut-être encore un peu d'expérience pour savoir quand il faut vraiment accélérer. Maintenant, il faudra bien récupérer avant de penser à Liège. L'Amstel n'a pas trop pesé dans mes jambes aujourd'hui (mercredi) ce qui montre que j'ai une bonne capacité de récupération en ce moment. Cela me rend optimiste pour dimanche".

Philippe Gilbert (BEL/BMC), 10e: "Cela a vraiment roulé très vite. Ce fut une course très difficile avec beaucoup de rythme dès le début. J'étais un peu enfermé à l'approche du mur et je n'ai pu me replacer correctement. C'est dommage. J'ai vu Valverde attaquer mais d'où j'étais, il était impossible de réagir. Je n'ai pu que regarder. J'avais encore l'espoir que les attaquants soient pris trop vite et s'écrase un peu sur la fin. Mais Valverde était très costaud. Je ne panique pas car j'avais de bonnes jambes et ce qui compte pour moi, c'est dimanche, Liège-Bastogne-Liège. Ne pas gagner aujourd'hui, ce n'est pas plus mal. Cela va m'enlever un peu de pression car j'ai montré quelques limites aujourd'hui alors que Valverde est apparu vraiment très très fort".

bnl/jgu

PLUS:hp