NOUVELLES

Deux gardes roumains sont accusés de crimes sous le régime communiste

23/04/2014 11:57 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

BUCAREST, Roumanie - Deux anciens commandants de prison roumains seront accusés de crimes contre l'humanité, en lien avec la mort de prisonniers politiques pendant le régime communiste.

Alexandru Visinescu, qui a commandé la prison de Ramnicu Sarat entre 1956 et 1963, avait tout d'abord été accusé de génocide, mais la Roumanie a modifié son code criminel cette année.

La justice l'a informé mercredi des nouvelles accusations qui pèsent contre lui, en lien avec la mort de six détenus. L'ancien gardien de prison Ion Ficidor devrait être informé des nouvelles accusations jeudi.

Ficidor est accusé d'avoir causé la mort de 103 prisonniers politiques alors qu'il dirigeait le camp de travail de Periprava, entre 1958 et 1963. Les deux hommes clament leur innocence. Aucune date n'a été annoncée pour leur procès.

Environ 500 000 Roumains ont été condamnés en tant que prisonniers politiques dans les années 1950, alors que le régime communiste cherchait à écraser toute dissidence.

PLUS:pc