NOUVELLES

Barack Obama a atterri à Tokyo, début de sa tournée asiatique

23/04/2014 06:04 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

Le président Barack Obama a atterri mercredi soir (heure locale) au Japon, première étape d'une tournée asiatique délicate qui l'emmènera aussi en Corée du Sud, en Malaisie et aux Philippines, sans passer par la Chine qui sera pourtant dans tous les esprits, a rapporté un journaliste de l'AFP.

L'avion Air Force One s'est posé peu avant 19H00 (10H00 GMT) à l'aéroport de Tokyo Haneda. M. Obama en a descendu les marches avec entrain, avant d'être accueilli par l'ambassadeur américain à Tokyo, Mme Caroline Kennedy, et des responsables japonais.

M. Obama devait dîner dans un restaurant de sushis de la capitale en compagnie du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, avec qui il tiendra un sommet jeudi dans le cadre de cette visite d'Etat, la première de ce rang pour un président américain en dix-huit ans.

Les deux dirigeants devraient évoquer notamment les tensions entre le Japon, proche allié des Etats-Unis, et la Chine à la puissance et aux revendications croissantes dans la région. Les négociations du partenariat trans-Pacifique (TPP), visant à créer une vaste zone de libre-échange qui comprendrait 12 pays dont les Etats-Unis et le Japon, devraient aussi figurer en bonne place dans les discussions.

Après avoir salué jeudi et le lendemain l'empereur du Japon, M. Obama repartira vendredi pour la Corée du Sud, l'autre grand allié des Etats-Unis dans la région, où la tension est à nouveau montée ces derniers jours avec la Corée du Nord qui préparerait, selon Séoul, un quatrième essai nucléaire.

M. Obama ira ensuite en Malaisie, où il sera le premier président américain à se rendre depuis Lyndon Johnson en 1966, puis aux Philippines, un autre allié de Washington confronté aux prétentions maritimes de la Chine.

Pendant toute cette tournée, M. Obama va tâcher de rassurer ses alliés quant à l'engagement américain dans cette région prioritaire pour Washington, tout en évitant de froisser la Chine par des propos trop directs sur les sujets de contentieux qu'elle entretient avec ses voisins.

col-pn/kap/jh

PLUS:hp