NOUVELLES

Apple hausse son dividende et bonifie son programme de rachat d'actions

23/04/2014 04:51 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

CUPERTINO, États-Unis - Apple prévoit racheter pour 30 milliards $ US additionnels de ses actions et augmenter son dividende trimestriel de huit pour cent, alors que la croissance de ses revenus a ralenti au plus récent trimestre.

Cet engagement, annoncé mercredi dans le cadre du dévoilement des résultats du deuxième trimestre du géant de l'informatique, vient s'ajouter à sa promesse de dépenser 60 milliards $ US en rachats d'actions d'ici la fin de l'an prochain. Apple vise maintenant des rachats totalisant 90 milliards $ US pour cette période.

Apple a en outre annoncé qu'elle hausserait son dividende trimestriel à 3,29 $ US par action dans le cadre de ses efforts pour redistribuer plus d'argent à ses actionnaires.

La société scindera aussi son action à raison de sept pour une au début juin. Cette décision va réduire de façon importante la valeur nominale des actions d'Apple, qui ont clôturé la séance de mercredi à 524,75 $ US, mais la valeur boursière totale de la société ne changera pas au terme de l'opération.

Le ralentissement de la croissance des revenus d'Apple a forcé certains investisseurs à se demander si la société avait perdu sa toucher au chapitre de l'innovation depuis la mort de son ancien dirigeant Steve Jobs.

Les résultats financiers des trois premiers mois de l'année illustrent comment Apple peut se permettre de dépenser autant d'argent pour son propre titre. Son bénéfice a grimpé de sept pour cent à 10,2 milliards $ US, soit 11,62 $ US par action, un montant qui surpasse ce que la plupart des sociétés technologiques engrangent en une année complète. Le chiffre d'affaires trimestriel a avancé de cinq pour cent à 45,6 milliards $ US.

La société de Cupertino, en Californie, a cependant vu la croissance de ses revenus se limiter entre un et six pour cent au cours de la dernière année.

Le plus récent trimestre a vu une hausse de 17 pour cent des ventes de téléphones intelligents iPhone par rapport à l'an dernier, pour atteindre 43,7 millions d'appareils. Apple a notamment profité de la solide demande en provenance de la Chine, des États-Unis, de l'Europe de l'Ouest et du Japon, a souligné Luca Maestri, qui deviendra le directeur financier de la société plus tard cette année.

Mais les ventes de tablettes électroniques iPad ont glissé de 16 pour cent par rapport à l'an dernier, pour totaliser environ 16,4 millions de tablettes.

PLUS:pc