NOUVELLES

Afrique du Sud: un clip TV de l'opposant Julius Malema interdit d'antenne

23/04/2014 02:15 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

La télévision publique sud-africaine SABC a refusé de diffuser un clip électoral du parti EFF de Julius Malema, le jeune tribun populiste exclu de l'ANC en 2012, estimant qu'il incitait à la haine, a indiqué le mouvement mercredi, à deux semaines des élections.

"Nous avons soumis notre message de campagne et la SABC n'a pas apprécié le contenu, (...) particulièrement les images de brutalité policière lors du massacre de Marikana", lorsque 34 mineurs en grève ont été abattus par la police, a indiqué à l'AFP le porte-parole des Combattants pour la liberté économique (EFF), Mbuyiseni Ndlozi.

Selon M. Ndlozi, la SABC a également contesté un commentaire suggérant de détruire les très impopulaires barrières automatiques de péage érigées sur les autoroutes urbaines de Johannesburg.

C'est cette dernière raison qu'a donnée le porte-parole de la SABC Kaiser Kganyago, expliquant que le clip avait été rejeté en raison du slogan "détruisez physiquement les péages", incitant à la violence.

Les partis politiques qui participent aux élections législatives et provinciales du 7 mai ont un accès gratuit à l'antenne de la SABC pour présenter leur propagande électorale, mais le message enregistré par EFF n'a pas été diffusé comme prévu.

EFF a déposé une plainte auprès de l'Autorité indépendante de la communication, chargée de veiller au respect de l'éthique par les diffuseurs.

Le clip a été posté sur YouTube.

Julius Malema, longtemps trublion au sein même de l'ANC au pouvoir, dont il dirigeait la branche de jeunesse, en a été exclu en 2012 pour indiscipline. Il a fondé depuis son propre parti aux thèses populistes radicales, exigeant notamment l'expropriation sans indemnisation des fermiers blancs et la nationalisation des mines. Les sondages lui accordent autour de 4% des intentions de vote.

sn-cpb/liu/sd

PLUS:hp