NOUVELLES

Vaste accord entre le britannique GSK et le suisse Novartis

22/04/2014 02:52 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

Les géants pharmaceutiques britannique GlaxoSmithKline (GSK) et suisse Novartis ont annoncé mardi un vaste accord dans le cadre duquel le premier va vendre sa division cancérologie pour 16 milliards de dollars au second et lui racheter ses vaccins pour environ 7 milliards.

Les deux groupes vont en outre s'allier dans la santé grand public en créant une coentreprise pesant 6,5 milliards de livres de revenus (7,9 milliards d'euros, 10,9 milliards de dollars) dont GSK détiendra 63,5%.

"Cette transaction en trois parties accélère notre stratégie destinée à générer une croissance des ventes viable et diversifiée et à améliorer nos résultats à long terme", a déclaré le directeur général de GSK, Andrew Witty.

"Les opportunités d'accroître notre taille et de regrouper des actifs de grande qualité dans les vaccins et la santé grand public sont rares. Grâce à cette transaction, nous allons renforcer substantiellement deux de nos divisions clés et créer de nouvelles options significatives afin d'augmenter la valeur pour nos actionnaires".

Des actionnaires qui recevront 4 milliards de livres (4,8 milliards d'euros) à la suite de cette transaction, qui nécessite le feu vert des actionnaires du groupe britannique et des autorités de la concurrence et qui devrait être finalisée au cours du premier semestre 2015.

Cet accord intervient dans le cadre d'une remise à plat plus large des activités du suisse qui va vendre par ailleurs sa division de santé animale au géant américain Eli Lilly pour 5,4 milliards de dollars (3,9 milliards d'euros).

mg/jh

NOVARTIS

GLAXOSMITHKLINE

PLUS:hp