NOUVELLES

Russie : le rôle de Lénine "positif" pour plus d'un Russe sur deux

22/04/2014 09:22 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

Plus d'un Russe sur deux (51%) estime que le fondateur de l'URSS, Vladimir Lénine, a joué un rôle positif dans l'histoire nationale, soit 11 points de plus qu'en 2006, selon un dernier sondage publié mardi.

Pour 38% de Russes interrogés "Lénine a joué un rôle plutôt positif dans l'histoire nationale", et pour 13% d'autres "totalement positif", selon cette étude réalisée fin mars par l'institut indépendant Levada auprès d'un échantillon représentatif de 1.603 personnes dans 45 régions de Russie.

En 2006, ils n'étaient que 40%.

Vingt-six pour cent des personnes sondées estiment aujourd'hui que le rôle de Lénine a au contraire été "plutôt négatif" ou "nettement négatif", contre 36% il y a sept ans.

Près de 60% des personnes âgées de plus de 55 ans apprécient Lénine, mais sa cote de popularité atteint aussi près de 40% chez les Russes de moins de 30 ans, a précisé le sociologue du Centre Levada, Alexeï Levinson.

"Le Kremlin veut s'appuyer sur les symboles de la stabilité soviétique, et provoque ainsi un regain d'intérêt à l'égard de Lénine notamment", estime-t-il.

Le corps embaumé du père de la révolution bolchevique, dont le 144e anniversaire est célébré mardi, repose toujours dans un Mausolée sur la place Rouge à Moscou depuis sa mort en 1924.

Le débat sur son inhumation se poursuit depuis la fin de l'URSS en 1991.

Le premier président de la Russie post-soviétique, Boris Eltsine, n'avait pas osé prendre cette décision alors que le Parti communiste, et ses nombreux partisans parmi les générations attachées à la mémoire de Lénine, constituaient une réelle force d'opposition dans le pays.

Vladimir Poutine, un ancien agent du KGB qui a qualifié la disparition de l'URSS de plus grande catastrophe géopolitique de l'Histoire, et a marié les symboles de la Russie tsariste avec ceux de l'époque soviétique, ne l'a pas fait non plus à ce jour.

ml/lpt/sym

PLUS:hp