NOUVELLES

Ouganda: un officier de l'ARS est arrêté et 10 personnes sont secourues

22/04/2014 11:37 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

KAMPALA, Ouganda - Des soldats africains ont capturé un officier de second rang de l'Armée de résistance du Seigneur et secouru 10 personnes, surtout des enfants, qui avaient été enlevées par les rebelles, a indiqué mardi l'armée ougandaise.

L'officier, un lieutenant connu sous le nom de Charles Okello, a été capturé au terme d'une fusillade en République centrafricaine, où des soldats de l'Union africaine menés par l'Ouganda traquent les rebelles dans la jungle, notamment avec l'aide de conseillers militaires américains.

Une dizaine de civils, dont sept enfants, ont été secourus.

La capture d'Okello maintient la pression sur le groupe rebelle. En février, l'armée ougandaise a annoncé que le commandant Okot Odhiambo — qui occupait le deuxième rang derrière le leader Joseph Kony — a probablement été tué l'an dernier en République centrafricaine.

L'Armée de résistance du Seigneur a pris naissance en Ouganda dans les années 1980. Kony fait l'objet d'accusations de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité devant la Cour pénale internationale.

Moins de 500 rebelles seraient toujours actifs et des observateurs affirment que le groupe est plus affaibli que jamais.

PLUS:pc